Rugby - Bleus - Charles Ollivon (XV de France), avant d'affronter le pays de Galles : « On travaille chaque jour pour ces moments-là »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

À la veille du choc contre le pays de Galles (samedi, 21h00), le capitaine des Bleus Charles Ollivon a reconnu une excitation particulière et insisté sur l'importance de répondre à l'intensité promise par les Gallois pour encore croire au titre. « Qu'est-ce que vous attendez de ce match face au pays de Galles, qui revit cette année ?
C'est vraiment un match particulier, ils viennent chercher le Grand Chelem à Paris. Le contexte n'a rien à voir avec les matches de l'an dernier joués contre eux (victoires à Cardiff dans le Tournoi puis en match amical en octobre). On est aussi dans la course pour remporter le Tournoi, donc le match sera différent je pense. lire aussi Comment priver Galles d'une victoire finale ? Est-ce qu'il faut s'attendre à un match ouvert ?
Je pense qu'il y aura d'abord énormément d'engagement. Les phases de conquête vont être essentielles. Il y aura beaucoup d'envie et d'énergie de chaque côté, les deux équipes voudront prendre l'ascendant en début de match donc on verra... En tout cas, on est prêt pour ce gros combat. Est-ce que vous avez senti une pression particulière cette semaine ?
J'ai ressenti la volonté d'être performant, de bien se préparer de la part de tout le monde. On se rend compte de l'évènement qui nous attend demain (samedi). Il y avait beaucoup d'envie, de plaisir. Je crois qu'on s'entraîne dur chaque jour qui passe pour ces moments-là donc il y a de l'excitation aussi. « On a bien travaillé les détails cette semaine pour ne pas se perdre et surtout être efficace » Dans la quête éventuelle de bonus offensif, le risque n'est-il pas de se laisser griser ?
Le mot d'ordre pour ce match, c'est la maîtrise. On est là pour construire un match et le gagner. On va faire les choses dans l'ordre, c'est primordial. On ne va pas se laisser griser, on ne va pas penser à autre chose que la gagne. On va être précis. En Angleterre, vous aviez pris des initiatives de loin en première période. Faut-il insister là-dessus ou réduire la voilure ?
Encore une fois, la maîtrise, c'est très important, surtout dans ces matches-là avec beaucoup d'enjeux. C'est pour ça qu'on s'est appliqué cette semaine à mettre les choses dans l'ordre. On a bien travaillé les détails cette semaine pour ne pas se perdre et surtout être efficace. On s'est aussi appuyé sur le match en Angleterre pour travailler cette semaine, avec un trophée à aller chercher. lire aussi Podcast : Leçons de Twickenham Est-ce un match charnière pour ce groupe qui clame son envie de titres ?
Évidemment que c'est un match important, on ne peut pas se le cacher. On arrive au bout de ce deuxième Tournoi, notre expérience collective se développe et on a à coeur de gagner des matches et être au plus haut niveau possible. On est confiants, on se connaît de mieux en mieux. On va tout donner demain pour réaliser la meilleure prestation possible. Il y a de gros duels en perspective... Est-ce qu'il y a aussi l'envie de dominer son vis-à-vis ?
Si on veut remporter le match, les duels, c'est primordial. Évidemment que si on veut franchir un cap, il faut qu'on soit bons individuellement, irréprochables et précis pour prendre le pas sur nos adversaires. Il faut être efficace. Oui, il y aura de gros duels et il faudra les dominer pour l'emporter. » lire aussi Résultats et classement du Tournoi