Rugby - Bleus - Charles Ollivon (XV de France) : « Ça va être une bataille féroce en Irlande »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

À la veille du choc à Dublin (dimanche, 16h00), le capitaine Charles Ollivon a assuré que les Bleus s'étaient bien préparés cette semaine pour répondre au défi irlandais, notamment dans le combat et le jeu au sol. « Quelle est l'importance de ce match dans la construction de cette équipe ?
C'est une étape importante, dès le début du Tournoi. On connaît la rudesse des Irlandais donc ça va être forcément un gros test demain (dimanche). On s'est bien préparé cette semaine, on a beaucoup travaillé sur les Irlandais et on aura des réponses sur le terrain. Au niveau international, tout est remis en question chaque week-end, encore plus quand on se rend dans ce stade. Chaque joueur va élever son niveau de jeu et on en aura besoin car je pense que les Irlandais vont mettre beaucoup d'affrontements. Comment avez-vous évoqué entre vous les absences de Conor Murray et Jonathan Sexton à la charnière ?
On connaît la qualité de ces deux joueurs, leur expérience, leur niveau. On a donc étudié Gibson Park (le demi de mêlée titulaire) et Burns (l'ouvreur), on sait que ce sont deux joueurs qui ont vraiment leurs qualités. Ils sont différents, ils ont énormément de dynamisme, on a vu comment ils jouent, ils vont créer beaucoup de danger dans notre défense. On a bien révisé là-dessus et on sait qu'on se prépare pour un gros match demain face à cette belle charnière. lire aussi Calendrier/résultats/classement du Tournoi Est-ce que vous pensez que le huis clos peut vous favoriser ?
L'Irlande, c'est leur premier match à domicile du Tournoi. Je pense qu'ils auront à coeur de montrer leurs valeurs et leur rudesse. On sait ce qu'ils mettent dans leur match donc demain il y aura un gros combat, qu'il y ait du public ou non. Ils joueront aussi pour leurs supporters, donc ça va être une bataille féroce, il va falloir répondre à ce niveau d'intensité. Est-ce qu'il faut un peu plus du vice, notamment au bord des rucks ?
Du vice, il en faut tout le temps... Ils auront une charnière avec Gibson Park qui anime beaucoup au bord des rucks, c'est quelqu'un qui a énormément de peps, donc il faut se méfier de ce joueur-là et des autres. On est prévenus car on a bien travaillé sur leur jeu et sur leurs qualités. Vous allez aussi être attendus dans le jeu aérien...
Oui bien sûr, c'est un secteur particulier, très technique, il faut une bonne vision. On est au courant des conditions demain avec certainement un peu de vent, un peu de pluie. On connaît le jeu irlandais, ils ne vont pas hésiter à exploiter des erreurs de main. On est conscient du jeu qui va être proposé demain et on s'est préparé pour, notamment dans ce secteur précis avec des joueurs chez nous qui ont vraiment des qualités dans les airs. » lire aussi Jelonch et Penaud titulaires, les raisons d'un choix stratégique Ibanez : « Pas indifférent aux commentaires » Raphaël Ibanez, manager du XV de France : « Il faut monter en concentration pour affronter les Irlandais, qui vont être redoutables comme c'est souvent le cas. Les résultats depuis 10 ans parlent pour l'équipe d'Irlande. (Pas de victoire à Dublin depuis 2011) On ne l'a pas vraiment évoqué avec ce groupe, car nous avons juste l'intention de bien nous préparer pour être très compétitif face à une équipe d'Irlande qui sera sans doute elle aussi extrêmement motivé. On n'invente rien, on essaie de rester simples et surtout très concentrés sur notre objectif sportif qui arrive. Il y a un contexte particulier... En arrivant ici, on n'a pas pu être indifférents aux commentaires qui ont été faits par des spécialistes et des consultants irlandais qui ne donnent aucune chance de victoire à leur équipe nationale. C'est vieux comme le monde mais c'est le genre de commentaires qui va les galvaniser pour demain. Nous aurons face à nous des joueurs déchaînés, survoltés. »