Rugby - Bleus - Coronavirus - Avec la multiplication des cas de Covid, un Quinze de France à reconstruire

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Massivement touché par le Covid-19, le quinze de France a perdu de nombreux titulaires. Pour affronter l'Ecosse dimanche (16 heures) dans le Tournoi, le staff va devoir effectuer des changements dans quasiment toutes les lignes. L'automne dernier, l'équipe de France s'était adaptée avec réussite à la règle des trois feuilles de match par internationaux. Le sélectionneur Fabien Galthié avait dû se passer de ses cadres pour affronter l'Italie (36-5), puis l'Angleterre (19-22, a.p.), mais la bleusaille appelée s'était sublimée, rivalisant sans complexe avec le quinze de la Rose. Cette fois-ci, ce n'est pas un nouvel accord LNR-FFR qui entrave les mouvements du staff mais le Covid-19 qui a durement frappé les Bleus. En plus de quatre membres de l'encadrement (Galthié, Servat, Ghezzal et un préparateur physique), dix joueurs, dont huit titulaires depuis le début du Tournoi, ont été testés positifs ces derniers jours, et placé à l'isolement : Antoine Dupont, Mohamed Haouas, Gabin Villière, Arthur Vincent, Julien Marchand ont successivement été déclarés positifs en fin de semaine avant que ce lundi, cinq nouveaux cas soient annoncés : le capitaine Charles Ollivon, Cyril Baille, Peato Mauvaka, Romain Taofifenua et Brice Dulin. Une première-ligne décimée Cette situation oblige le staff à repenser son équipe en vue du match contre l'Ecosse, prévu ce dimanche au Stade de France (16 heures), en espérant que de nouveaux cas ne se déclarent pas d'ici la rencontre. La première ligne est sans doute la plus touchée par la propagation du virus à Marcoussis. Les Bleus viennent de perdre leur attelage titulaire Baille-Marchand-Haouas. Logiquement, ce seront Hassane Kolingar, Pierre Bourgarit et Demba Bamba qui débuteront. Le pilier gauche a déjà été titulaire contre l'Angleterre en décembre, tandis que le talonneur a prouvé qu'il avait l'étoffe d'un international, grappillant du temps de jeu cet hiver en l'absence de Camille Chat. De retour de blessure, Bamba a été à son avantage lors de ses récentes sorties avec le LOU. Freiné par les pépins depuis un an, il aura l'occasion de se remontrer avec le maillot bleu. lire aussi La semaine de tous les dangers pour des Bleus, frappés par le Covid avant l'Écosse Sur le banc, Thierry Paiva devrait connaître sa première cape, puisqu'il est le seul gaucher de métier avec Kolingar. Mauvaka infecté, c'est Teddy Baubigny qui couvrira le poste de talonneur. Puissant mais moins endurant que Bamba, Uini Atonio devrait entrer en cours de jeu. L'absence du capitaine des Bleus, Charles Ollivon, pourrait être compensée par les titularisations conjointes d'Anthony Jelonch et Dylan Cretin pour encadrer l'inamovible Grégory Alldritt. Pour remplacer le Toulonnais dans le groupe, Fabien Galthié a convoqué le Palois Baptiste Pesenti, polyvalent deuxième ou troisième-ligne. Sur le banc, ce devrait être néanmoins Cameron Woki qui couvrira le poste de flanker, tandis que Killian Geraci, que le staff aimerait voir dans un rôle de numéro 5 puissant, devrait jouer le rôle de doublure du duo Le Roux-Willemse.

Baptiste Serin promu titulaire et capitaine Arme fatale du quinze de France, Antoine Dupont manquera forcément aux Bleus. Son remplaçant sera vraisemblablement Baptiste Serin, qui hériterait aussi de la responsabilité du capitanat à la place d'Ollivon. Sébastien Bézy prendrait place sur le banc. Gabin Villière et Brice Dulin positifs au Covid, Teddy Thomas et Anthony Bouthier seront logiquement promus. Au centre, les absences conjuguées d'Arthur Vincent (Covid) et de Virimi Vakatawa (blessé) offrent une place aux côtés de Gaël Fickou. Le staff devra choisir entre Pierre-Louis Barassi, jamais titularisé en Bleu, Yoram Moefana, qui revient tout juste de blessure, et Jonathan Danty. Le Parisien a une longueur d'avance : il est en forme ces dernières semaines et connaît bien Fickou, son partenaire au Stade Français. lire aussi Calendrier, classement et résultats du Tournoi des Six Nations Ne reste alors plus que la question des trois-quarts à placer sur le banc des remplaçants. Le staff a le choix entre deux options. Il pourrait décider de prendre Louis Carbonel et Donovan Taofifenua pour couvrir les postes d'ouvreur, et d'ailier/arrière, sachant que Damian Penaud peut évoluer au centre. Ou alors retenir Pierre-Louis Barassi (centre) et Thomas Ramos (arrière, ouvreur), tandis que Gaël Fickou pourrait dépanner à l'aile en cas de besoin. L'équipe possible contre l'Ecosse Bouthier - Penaud, Danty, Fickou, Thomas - (o) Jalibert, (m) Serin (cap.) - Jelonch, Alldritt, Cretin - Willemse, Le Roux - Bamba, Bourgarit, Kolingar.
Remplaçants : Baubigny, Paiva, Atonio, Geraci, Woki, Bézy, Carbonel (ou Barassi), D. Taofifenua (ou Ramos).