Rugby - Bleus - Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France : « Ne pas copier les Irlandais contre les All Blacks »

·4 min de lecture

Après la large victoire contre la Géorgie (41-15) ce dimanche, le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié a reconnu des imperfections dans ce match et s'est projeté sur le choc du week-end prochain face à la Nouvelle-Zélande, battue par l'Irlande samedi. Quelle est votre analyse de cette victoire face à la Géorgie (41-15) ?
On s'attendait à un match difficile, ça l'a été. On a pu jouer en fin de match sous la pluie, qui est annoncée samedi prochain (au Stade de France pour le match contre la Nouvelle-Zélande). On avait modifié notre équipe, on est dans les clous de ce qu'on avait prévu dans les choix stratégiques. Ça nous donne beaucoup de lumière pour prendre les bonnes décisions pour la suite. Maintenant, on peut parler de ce match samedi prochain. On sent que vous avez eu du mal à imposer votre jeu, à avoir de la continuité...
C'est vrai, on a du mal à se trouver, on a parfois été imprécis dans notre structure de jeu ou dans nos choix. Ce qui ne nous a pas permis d'imposer notre tempo. On avait le sentiment que les Géorgiens nous posaient des problèmes et revenaient dans notre camp. lire aussi Le film de France-Géorgie Quels sont les points de satisfaction après ce match ?
La victoire, d'abord. Le score aussi. Par moments, avec la possession, j'ai apprécié notre conquête avec la mêlée et les ballons portés derrière la touche. Je dirais aussi notre animation offensive sur la largeur sur certaines séquences. Et enfin notre chasse derrière des coups de pied pour les mettre sous pression et nos montées défensives sur les premières passes adverses. Est-ce que c'est un match qui vous inquiète avant la Nouvelle-Zélande ?
Quand on se prépare à jouer la meilleure équipe au monde, je ne suis pas sûr que le mot "inquiet" soit le bon mot. Je pense qu'il faut avoir conscience ce qui arrive samedi soir au Stade de France, se mettre en face et chercher à matcher avec eux partout. « On a toutes les cartes pour prendre la meilleure décision pour samedi prochain » Comment analysez-vous la défaite des All Blacks à Dublin samedi ?
Ils ont fait un gros match mais les Irlandais ont sorti un match fantastique, il n'y a pas assez de superlatifs pour parler de leur performance. Je pense que le match se joue sur une décision arbitrable et un en-avant jugé avant un essai (néo-zélandais). Tout le monde sait que c'est un gros rendez-vous qui nous attend. Vu la manière, virile, dont les Irlandais ont gagné, est-ce que vous pensez à modifier votre milieu du terrain et notamment à remettre en cause l'association Jalibert-Ntamack ?
C'était notre choix pour ces deux premiers matches (d'associer les deux joueurs). On a aussi fait des modifications en cours de match pour modifier les hommes et les stratégies (Ntamack a fini en 10 ce dimanche, Jalibert en 15). On a toutes les cartes pour prendre la meilleure décision pour samedi prochain. Les Irlandais ont leur propre rugby, le jeu, il ne faut pas les copier. Nous n'avons pas les mêmes joueurs ni le même rugby. lire aussi Les notes de France-Géorgie : Romain Ntamack fluide, Sekou Macalou brouillon Est-ce que vous sentez que votre équipe est prête pour ce match face à la Nouvelle-Zélande ?
Bonne question... Quand arrivent les meilleurs joueurs au monde, je pense que ça vous habite, que vous avez envie de vous mettre en face, de vous mettre à leur hauteur, voire plus. Est-ce le premier grand test de votre équipe depuis la Coupe du monde ?
Non. Il y en a eu d'autres. Le premier match contre l'Angleterre qui était finaliste de la Coupe du monde (dans le Tournoi 2020). Le déplacement à Cardiff derrière. La victoire en Écosse dans l'Autumn Nations Cup, la victoire en Irlande (dans le Tournoi 2021), la victoire contre l'Australie à Melbourne aussi... Il y a eu des grands matches avant celui-là. Maintenant, ce sont les All Blacks à Paris en novembre. La dernière fois qu'on les a battus à cette période de l'année, c'était au début des années 2000. Donc j'ai envie de dire aux joueurs qu'il y a tout à gagner dans ce joli défi. » lire aussi Dupont, après la victoire face à la Géorgie : « Les All Blacks, c'est un grand défi »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles