Rugby - Bleus - Fabien Galthié voudrait emmener « deux équipes complètes » en Australie

·1 min de lecture

Dans une interview accordée à Sud Ouest, Fabien Galthié est revenu sur les difficultés soulevées par la tournée estivale en Australie. Où le sélectionneur des Bleus aimerait emmener de quoi composer deux équipes distinctes. Maintenue mais condensée avec trois tests à disputer en dix jours, la tournée estivale de l'équipe de France en Australie va poser des problèmes logistiques aux Bleus, à cause des contraintes sanitaires imposées par le coronavirus. Dans une interview à Sud Ouest parue mardi, Fabien Galthié, le sélectionneur, est revenu sur les difficultés qui attendent le XV de France avant ces trois matches contre les Wallabies (7, 13 et 17 juillet). Alors que la convention avec la Ligue Nationale de Rugby prévoit normalement qu'il pourra sélectionner 35 joueurs, Galthié espère pouvoir emmener « deux équipes complètes », soit 46 joueurs. Des discussions sont en cours entre LNR et FFR pour amender la convention qui fixe le nombre de sélectionnés. lire aussi Le casse-tête de la liste des Bleus pour la tournée en Australie Galthié justifie cette exigence : « Avec trois tests à jouer en dix jours, il faut s'assurer d'avoir un nombre suffisant sur ces postes spécifiques car si on a des blessés, on ne pourra pas faire appel à des joueurs qui seront en France, au vu des contraintes sanitaires. Il nous faudra avoir deux équipes complètes. L'une qui joue le premier test-match, une autre le second. Une troisième qui serait la première renforcée par ceux qui auront un temps de jeu limité lors du second. » Pour former ce groupe, d'autres obstacles s'ajoutent. En fonction de leur état de forme, certains cadres des Bleus pourront ainsi être laissés au repos. « Je ne citerai pas les joueurs. Il y a des joueurs qui sont cochés. Il y a un groupe d'une quinzaine de joueurs pour lequel la question va se poser », a-t-il admis dans le quotidien régional. Entre 90 et 100 joueurs suivis Galthié a enfin expliqué s'interroger sur l'intérêt de faire voyager les joueurs qui disputeraient la finale du Top 14 (25 juin), à cause de la quatorzaine imposée à l'arrivée down under. L'équipe de France sera en « camp d'entraînement pendant la quatorzaine dont on ne sortira que pour le premier test match ou au mieux la veille pour l'entraînement du capitaine. Cela se joue à un jour près. [...] Il est quasiment impossible de partir avec des joueurs après la date des demi-finales (18-19 juin). Est-ce qu'on fait un premier contingent qui part après les demi-finales, renforcé par un groupe qui part après la finale ? Le deuxième contingent ne pourra pas s'entraîner avec le premier et ne sortira de quarantaine que deux jours avant le troisième test. » Galthié et le staff de l'équipe de France suivent actuellement entre 90 et 100 joueurs, dénombre-t-il dans Sud Ouest. Et ils ont établi une « présélection élargie à 6 joueurs par poste, et à 9 pour des postes très spécifiques comme la première ligne ou la charnière. » lire aussi L'actualité du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles