Rugby - Bleus - Mohamed Haouas et Gabin Villière titulaires face à l'Argentine avec le quinze de France ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Revenus à Marcoussis cette semaine après avoir soigné des pépins physiques, le pilier droit Mohamed Haouas et l'ailier Gabin Villière pourraient débuter samedi soir face à l'Argentine. Ce mercredi en début d'après-midi, les Bleus se sont entraînés à Marcoussis, leur dernière séance à haute intensité et à 42 joueurs avant de défier l'Argentine samedi soir au Stade de France (21h00). Les tendances observées laissent penser que le pilier droit Mohamed Haouas et l'ailier Gabin Villière ont des chances de débuter ce week-end, alors qu'ils sont revenus à Marcoussis cette semaine. Haouas s'était blessé aux ischio-jambiers au début du mois d'octobre et semblait trop court pour ce premier test de l'automne. lire aussi Le calendrier des tests internationaux Il a visiblement bien récupéré et prendrait donc la place de Demba Bamba, qui s'est très souvent entraîné avec la chasuble blanche, celle des "présumés" remplaçants. Quant à Villière, très apprécié de Fabien Galthié et de son staff, il portait aussi souvent la chasuble bleue floquée du numéro 11. Touché à la cuisse mi-octobre, il est lui aussi revenu à 100 %. Le Toulousain Matthis Lebel en ferait les frais. La séance a sinon confirmé les grosses tendances du début de rassemblement avec l'association Jalibert-Ntamack en 10-12, une troisième ligne Cros-Jelonch-Woki (avec Alldritt sur le banc) et Thibaud Flament titulaire en deuxième ligne. Le quinze de départ sera annoncé jeudi midi à Marcoussis. Le quinze de départ probable Jaminet - Penaud, Fickou, Ntamack, Villière (ou Lebel) - (o) Jalibert, (m) Dupont - Cros, Jelonch, Woki - Willemse, Flament - Haouas (ou Bamba), Marchand, Baille.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles