Rugby - Bleus - Ollivon, Dupont, Fickou... Qui sont les principaux absents du quinze de France pour la tournée en Australie ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs cadres du quinze de France ne font pas partie de la liste pour la tournée en Australie en juillet : Charles Ollivon, Antoine Dupont, Gaël Fickou, Matthieu Jalibert... Des absences pour la plupart prévues et dont la nature diffère. Ce dimanche, le sélectionneur Fabien Galthié a dévoilé sa liste de 42 joueurs pour la tournée du quinze de France en Australie avec trois test-matches au programme (7, 13 et 17 juillet). L'ancien demi de mêlée international a convoqué un groupe particulièrement inexpérimenté et s'est passé de nombreux leaders de son début de mandat. Mais ces absences de marque, pour la plupart prévues, ne répondent pas toutes à la même logique. Si Galthié a expliqué qu'il souhaitait donner du repos à plusieurs cadres en raison de cette saison 2020-2021 longue et harassante, il a aussi fait face à la blessure de certains et la qualification des Toulousains et des Rochelais en finale du Top 14. lire aussi Anthony Jelonch capitaine de l'équipe de France pour la tournée d'été en Australie Les absents laissés au repos Si Montpellier ne s'est pas qualifié pour la phase finale du Top 14, il a quand même dû enchaîner huit matches en un peu plus d'un mois en mai-juin. Le pilier droit Mohamed Haouas, qui a joué 24 rencontres cette saison dont 7 en Bleu, et le deuxième-ligne Paul Willemse (23, 6 en Bleu) se passeront ainsi de la tournée. Idem pour les Franciliens Bernard Le Roux (24, 6) et Virimi Vakatawa (24, 6). Le trois-quart d'origine fidjienne, en délicatesse avec son genou à plusieurs reprises cette saison, pourra ainsi pleinement se rétablir pour repartir sur les bases élevées de son début d'exercice 2020-2021. Un autre grand acteur de la saison va souffler cet été : l'ouvreur bordelais Matthieu Jalibert. Ces dix derniers mois, le feu follet girondin a été sur-utilisé avec 32 rencontres disputées (!) dont 7 en équipe de France.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les absents pour cause de blessure Fabien Galthié avait assuré qu'il ferait souffler certains leaders, donc, mais le destin l'y a aussi un peu obligé dans certains cas. Touché au ligament croisé du genou gauche début juin à Castres, le capitaine des Bleus, Charles Ollivon, est d'ores et déjà forfait pour plusieurs mois et ne retrouvera certainement pas les terrains avant 2022. Gaël Fickou (Racing) ou encore Baptiste Serin (Toulon) auraient pu prétendre à récupérer le brassard laissé vacant pour affronter les Wallabies cet été. Mais le centre et le demi de mêlée souffrent tous les deux d'une épaule et ne seront pas de la partie. Au poste de talonneur, l'équipe de France est particulièrement meurtrie. Le Rochelais Pierre Bourgarit (genou) et les Racingmen Camille Chat (péroné) et Teddy Baubigny (doigt) vont devoir se soigner dans les prochaines semaines. Titulaire avec les Bleus contre l'Écosse lors du dernier Tournoi, Swan Rebbadj vient juste d'être opéré de l'épaule et ne pourra pas porter le maillot tricolore début juillet. Les absents pour cause de finale du Top 14 La qualification du Stade Toulousain et du Stade Rochelais en finale du Championnat (vendredi, 20h45) a également contraint Fabien Galthié à se passer de nombreux joueurs d'envergure. Grégory Alldritt, Antoine Dupont et Romain Ntamack n'auraient de toute façon pas été du voyage, le staff des Bleus ayant prévu de donner du repos au trio. Le choc subi par l'ouvreur toulousain contre l'UBB en demi-finales ne lui aurait de toute façon sans doute pas permis de s'aligner sur le terrain début juillet. Ni les Toulousains Julien Marchand, Peato Mauvaka, Cyril Baille, Rodrigue Neti, François Cros, Selevasio Tolofua ou Thomas Ramos, ni les Rochelais Uini Atonio, Arthur Retière ou Brice Dulin ne porteront le maillot bleu chez les Wallabies. Certains comme le pilier Reda Wardi ou l'ailier Matthis Lebel auraient peut-être touché pour la première fois du doigt une sélection en équipe de France si leur club ne s'était pas qualifié en finale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles