Rugby - Bleus - Quinze de France : Fabien Galthié explique ses choix pour affronter la Nouvelle-Zélande

·3 min de lecture

La fin de l'association entre Jalibert et Ntamack, la titularisation de Woki en deuxième ligne, une troisième ligne densifiée, la titularisation de Danty au centre... Fabien Galthié est revenu en conférence de presse sur ses choix pour affronter la Nouvelle-Zélande samedi soir (21h00). « Jalimack » non reconduit « Nous avons eu deux matches pour tester cette association (Jalibert en 10, Ntamack en 12) et nous avons choisi, après ces deux matches et une dizaine d'entraînements, de modifier notre composition d'équipe en faisant remonter Romain Ntamack en 10 et d'associer Jonathan Danty à Gaël Fickou au centre. Les raisons ? C'est un objectif de performance et d'expérience collective. Pendant les deux premiers matches, Fickou et Danty ont pu être associés, ils ont aussi joué trois ans ensemble au Stade Français. Antoine Dupont a lui beaucoup d'expérience collective avec Romain Ntamack (c'est la charnière de Toulouse, ndlr). Encore une fois, c'est un choix de performance plutôt qu'un choix par défaut. » lire aussi La compo des Bleus face à la Nouvelle-Zélande La titularisation de Jonathan Danty au centre « Il nous a rejoints pendant l'Autumn Nations Cup (en novembre 2020, quand le groupe avait été remanié par la règle des trois feuilles de match). Il a été très performant pendant cette compétition. Même s'il a ensuite été embêté par son genou, ce qui l'a empêché de maintenir l'intensité dans son travail. Il s'est fait nettoyer le genou après la tournée en Australie (en juillet) où il a joué deux matches entièrement. Il était associé à Arthur Vincent et, comme en Angleterre (en finale en décembre 2020), il a été excellent, il a répondu présent à 200 % avec ses qualités de joueur dominant physiquement, altruiste, très bon en défense, très fort au sol. Il n'a plus ses soucis au genou donc il est à 200 % capable d'affronter la Nouvelle-Zélande. » lire aussi Le Top 5 des France - Nouvelle-Zélande Une troisième ligne Cros-Alldritt-Jelonch au profil dense « C'est un choix lié aux profils des joueurs. Avec ces trois joueurs et Cameron (Woki) qui monte en deuxième ligne associé à Paul (Willemse), il me semble qu'on aura le bon équilibre entre le domaine aérien, le déplacement mais aussi le jeu au sol sur les zones de combat et d'affrontement. Ce qui est important aussi, c'est que nous avons là des joueurs de caractère, d'expérience. Les trois ont déjà joué ensemble en équipe de France ou en club (Cros et Jelonch sont coéquipiers à Toulouse). C'est une troisième ligne qui nous semble la plus expérimentée et la plus performante à ce moment de notre histoire. » Le maintien de Cameron Woki en deuxième ligne « Encore une fois, c'est d'abord parce que nous estimons que c'est le meilleur joueur du moment à ce poste de numéro 4. C'est celui qui nous convient le mieux à l'instant T. C'est lié à son profil, ses compétences dans le jeu, sa capacité à mélanger la puissance, l'activité, le jeu dans les airs. Il a performé jusqu'à présent à ce poste-là. » lire aussi Woki a conquis en deuxième ligne Atonio plutôt que Bamba en pilier droit « Uini Atonio, c'est un joueur qui nous apporte beaucoup de sécurité, de force et d'aisance en mêlée, mais aussi sur les mauls quand il faut attaquer ou défendre. Il a son rôle à jouer là-dedans. Ensuite, c'est un immense joueur de rugby avec des qualités de main, de replacement et une grande expérience. Vous allez me dire que sur le déplacement, l'activité... (il ne termine pas sa phrase). Mais quand il est quelque part, il compte. On a construit cette équipe pour répondre partout et tout le temps sur le terrain et Uini, dans ce registre, il compte énormément. » Un banc à six avants et deux arrières « C'est le troisième match de cet automne où on joue avec cette composition de banc. L'idée, c'est d'avoir des finisseurs très costauds pour maintenir un paquet d'avants capable de dominer l'adversaire sur 80 minutes. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles