Rugby - Bleus - XV de France : jour J pour la liste de 42 joueurs en vue du Tournoi

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les présidents de clubs de Top 14 doivent se prononcer mercredi après-midi sur la possibilité de laisser Fabien Galthié convoquer 42 joueurs au lieu de 31 pour préparer le Tournoi des Six Nations. C'est ce mercredi après-midi, à Nice, que se jouera en partie l'avenir proche du quinze de France. Les présidents de clubs, réunis en assemblée générale, doivent se prononcer sur l'annexe à la convention entre la Fédération et la Ligue qui régit, entre autres, la mise à disposition des internationaux. Le nouveau sélectionneur Fabien Galthié souhaite pouvoir convoquer 42 joueurs par rassemblement pour préparer le Tournoi des Six Nations au lieu des 31 prévus actuellement par la convention. Or, la réunion du jour est la dernière opportunité pour parvenir à un accord avant l'annonce, le 8 janvier, de son groupe par Galthié. Que réclament les clubs ? Une meilleure compensation financière de la part de la Fédération pour libérer leurs meilleurs joueurs. Aujourd'hui, ils sont indemnisés à hauteur de 1700 euros par jour et par joueur retenu dans le groupe des 31. XV de France : Le pacte proposé aux joueurs La semaine dernière, le président de la FFR Bernard Laporte a mis sur la table une proposition innovante : intéresser les clubs aux résultats du quinze de France. En somme, leur reverser une partie des éventuels gains liés à une bonne performance dans le Tournoi. L'offre n'a pas suscité un enthousiasme délirant des présidents de clubs qui y voient un moyen de rétribution bien trop aléatoire, surtout étant donné la courbe de résultats des Bleus dans le Tournoi depuis dix ans (dernière victoire en 2010, pas mieux qu'une troisième place depuis). Hier, une visioconférence au sommet entre Bernard Laporte et Paul Goze, son homologue de la LNR, devait permettre de trouver un point de convergence. Selon nos informations, la dernière tendance serait de ficeler un accord temporaire circonscrit à la seule durée du Tournoi. Et pour plus tard ? On verra plus tard.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi