Rugby - Challenge - MHR - Philippe Saint-André (Montpellier) : « Ce groupe apprend rapidement »

·3 min de lecture

Après la victoire de Montpellier en finale de la Challenge Cup ce vendredi soir contre Leicester (18-17), Philippe Saint-André est revenu sur la saison pleine de contraste de son équipe. « Ce vendredi soir, pensez-vous que c'est à nouveau votre défense qui vous a permis de l'emporter ?
Non parce qu'on marque deux essais - très beaux - et eux un seul, on a été dangereux. Nous avons fait preuve de maîtrise, de pragmatisme. Ce groupe apprend rapidement. Dans les 5 dernières minutes, on a été sereins, patients, on a tout fait pour gagner le deuxième titre de l'histoire du club. Je suis fier des joueurs, du club. Je suis content pour Mohed (Altrad). On a une coupe, je peux vous assurer que malgré la bulle sanitaire, on va le fêter entre nous. lire aussi Montpellier remporte le Challenge européen face à Leicester Quand vous avez repris en main cette équipe en janvier, pensiez-vous qu'elle avait cette ressource ?
Je savais qu'il y avait un vrai potentiel. Il fallait un vrai ADN. Le président voulait savoir ce qu'on voulait faire. Nous nous sommes mis autour d'une table avec Olivier Azam et Jean-Baptiste Elissalde. Nous avons voulu faire valider notre réflexion par les joueurs. Ils ont pris des coups sur la tête, mais ils sont repartis avec une envie incroyable. On a gardé le cap, je n'ai pas paniqué, je savais que ça allait tourner. Nous avons remporté huit matches de suite, 10 de nos 12 derniers matches... chapeau aux joueurs. Aujourd'hui, il a fallu être une vrai équipe de rugby pour gagner. « Peut-être que je suis comme le bon vin, plus je vieillis, moins mauvais je suis » Quelle place va avoir ce titre dans votre parcours ?
C'est marrant, parce que dans le vestiaire, Richard Wigglesworth est venu me voir. Il a 37 ans, nous avions remporté le Challenge ensemble avec les Sharks il y a 16 ans. Il était déçu pour lui ce soir, mais content pour moi. Dans ma carrière, ces trois derniers mois ont été incroyables d'émotions, de partage. Mes expériences comme sélectionneur de l'équipe de France ont parfois été douloureuse mais elles m'ont apporté dans ma façon de voir les choses, de manager. Dans la vie tu apprends tous les jours. Peut-être que je suis comme le bon vin, plus je vieillis, moins mauvais je suis. » lire aussi Guilhem Guirado : « On n'oubliera jamais » Altrad : « Une étape importante » Mohed Altrad (président de Montpellier) : « C'est une étape importante dans la croissance du club. Aujourd'hui on a démontré qu'on sait faire face à l'adversité, c'est aussi un progrès. Un bâtisseur c'est quelqu'un qui construit dans la durée. Ca a été des moments d'émotion de voir les joueurs dans la détresse durant l'hiver.. C'est là où on reconnaît la valeur des hommes. On n'est pas encore un très grand club, mais je pense qu'on est sur le chemin. lire aussi Les tops et les flops de Leicester-Montpellier : entrée fulgurante de Ngandebe, Guirado décevant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles