Rugby - Coronavirus - ANG - Covid-19 : Pat Lam (manager de Bristol) s'inquiète des conséquences d'un éventuel retour au huis clos

·2 min de lecture

Pat Lam, le directeur du rugby des Bristol Bears, imagine des conséquences dramatiques pour le rugby professionnel anglais si les stades devaient à nouveau être vides ou les forfaits se multiplier en raison de la situation sanitaire. La période est donc à l'éternel recommencement. Alors que le variant Omicron galope dans des proportions démesurées en Grande Bretagne (87 000 contaminations en moyenne sur les 7 derniers jours), le spectre du retour des événements sportifs à huis clos angoisse les clubs de Premiership. Le directeur du rugby de Bristol, Pat Lam, a déclaré que les clubs pourraient avoir du mal à se remettre d'un nouvel impact financier suite à la perte de revenus des jours de match dans l'éventualité d'un nouveau blocage. lire aussi Les évènements sportifs à huis clos au pays de Galles à partir du 26 décembre 300 000 livres de perdus le week-end dernier Les Bears ont notamment perdu près de 300 000 livres (environ 353 300 euros) après le forfait des Scarlets en Coupe d'Europe.« Je ne pense pas (que les clubs survivraient à un nouveau confinement), a déclaré Lam devant des médias britanniques. Je ne veux pas être pessimiste, mais ce n'est pas aussi confortable que les gens le pensent. » Et le patron du sportif de poursuivre : « Le rugby professionnel est un jeu formidable, mais la réalité est que beaucoup de gens riches perdent d'argent. Je suis presque sûr que Premiership rugby Limited va parler au gouvernement. » Lam a souligné la décision de la Premier League anglaise en football de maintenir le Boxing Day pendant les fêtes de fin d'année, malgré le report de 10 matches en raison du Covid-19, le week-end dernier. L'Allemagne, par exemple, reprendra son Championnat à huis clos en 2022. La Premier League a signalé un nombre record de 90 nouveaux cas de Covid parmi les joueurs et le personnel au cours de la semaine dernière, tandis que la Premiership a déclaré vendredi avoir enregistré un nombre record de 54 cas depuis le début de saison. lire aussi La Ligue 1 face à la menace d'une nouvelle vague de Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles