Rugby - Coronavirus - Touchés par le coronavirus, les Springboks autorisés à s'entraîner

·2 min de lecture

Après avoir annulé dimanche une séance d'entraînement suite à trois cas de contamination au Covid-19, les champions du monde sud-africains ont été autorisés à reprendre le chemin du stade, en vue de préparer la tournée des Lions britanniques et irlandais. Privés de leur capitaine d'origine, le deuxième-ligne gallois Alun Wyn Jones, forfait sur blessure, les Lions britanniques et irlandais sont arrivés aujourd'hui en Afrique du Sud pour y disputer une tournée de huit semaines avec huit rencontres au programme dont trois test-matches. cloîtrés dans leur hôtel de Johannesburg, ils débarquent dans un pays ravagé par une nouvelle vague d'infections au Covid-19 et soumis à des restrictions sanitaires drastiques : en effet, Johannesburg et Pretoria, où ils disputent leurs trois premiers matches, sont en proie à une troisième vague de pandémie. Si la Fédération sud-africaine a annulé une séance d'entraînement dimanche après avoir annoncé trois cas positifs - le demi de mêlée Herschel Jantjies, le pilier Vincent Koch et l'ailier S'bu Nkosi - elle a dissipé les craintes d'annulation de cette tournée qui se jouera néanmoins dans des stades vides. Les Springboks, champions du monde en titre, ont été contraints quant à eux à l'isolement dans une bulle bio-sécurisée du côté de Bloemfontein pour éviter d'être infectés par le variant Delta du coronavirus, identifié pour la première fois en Inde, ont déclaré samedi des scientifiques. Le plan d'urgence préparé en amont consisterait à faire disputer les trois tests-matches au Cap, dans le cas où la pandémie prendrait des proportions encore plus alarmantes dans cette partie nord du pays. En attendant le squad sud-africain a été autorisé (sauf Koch et Nkosi) à reprendre le chemin de l'entraînement par des experts médicaux indépendants en vue de disputer deux tests de préparation contre la Géorgie à Pretoria ce vendredi puis à Johannesburg, le 9 juillet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles