Rugby - Coupe d'Europe - L'état de forme des adversaires des clubs français avant la Coupe d'Europe

·5 min de lecture

Le week-end prochain, la Coupe d'Europe fait son retour. Voici le baromètre des équipes britanniques, irlandaises ou galloises qui affronteront les clubs français. Leinster (IRL) Le match : Leinster - Montpellier (dimanche 16 janvier, 14 heures) Affronter le Leinster n'est jamais chose facile, et ce ne sont pas les clubs français qui diront le contraire... Deuxième derrière Edimbourg, la province irlandaise n'a pourtant plus joué depuis le 11 décembre 2021 et une écrasante victoire en Champions Cup face à Bath (45-20). Pour rappel, le 17 décembre, les Cistes devaient recevoir le Leinster, mais n'avaient pas pu jouer pour cause de cas au Covid-19 dans les rangs irlandais. En forme en Championnat, les Montpelliérains pourraient profiter du manque de rythme du Leinster et créer un gros coup.

lire aussi Les journées 3 et 4 de Champions Cup vont se dérouler comme prévu Munster (IRL) Le match : Castres - Munster (vendredi 14 janvier, 21 heures) Le 18 décembre, le Munster s'était difficilement imposé face à une équipe de Castres remaniée (19-13). Avant de se déplacer à Pierre-Fabre le vendredi 14 janvier (21 heures), la province irlandaise s'est imposée, hier, face à l'Ulster (19-13). Cinquième du United Rugby Championship, le Munster est en recherche de constance cette saison. Emmenés par un Damian de Allende de feu, les Irlandais restent une équipe redoutable et expérimentée à prendre au sérieux.

Ospreys (GAL) Le match : Ospreys - Racing 92 (samedi 15 janvier, 16 h 15) Les Ospreys restent sur trois défaites de rang face à Sale (13-21), les Scarlets (22-19) et Glasgow (38-19) hier. Malgré ça, les Gallois occupent la 6e place du United Rugby Championship, à seulement quatre points du troisième, l'Ulster. Les hommes de l'inusable Alun Wyn Jones (148 sélections avec le pays de Galles) n'y arrivent pas face au Racing 92. En effet, ils restent sur trois défaites et un match nul face aux Ciel et Blanc depuis 2014. Mais à domicile, les Ospreys prendront la compétition au sérieux. London Wasps (ANG) Le match : London Wasps - Stade Toulousain (samedi 15 janvier, 14 heures) Les rencontres entre le Stade Toulousain et les London Wasps ont rarement donné un résultat au score fleuve ces dernières années. Mais depuis quelques saisons, les Anglais semblent avoir perdu de leur superbe. Septièmes de Premiership, les Wasps ne ferment jamais le jeu mais ouvrent trop souvent la voie aux attaques adverses (56 points encaissés face aux Saracens, 55 face à Leicester, 35 face au Munster). Pourtant, porté par un grand Alfie Barbeary, le club anglais a réalisé un exploit majuscule dimanche en battant le Leicester, qui était pourtant invaincu (16-13). Le Stade Toulousain est prévenu... lire aussi Leicester visé par une enquête Llanelli Scarlets (GAL) Le match : Union Bordeaux-Bègles - Llanelli Scarlets (dimanche 16 janvier, 16h15) Toujours présents dans les compétitions européennes, les Scarlets affichent un bilant mitigé cette saison. Seulement 9e du United Rugby Championship, les Gallois ne comptent que trois victoires pour trois défaites. Après deux lourds revers au Munster (13-43) et au Leinster (50-15), les coéquipiers de Liam Williams restent tout de même sur deux victoires consécutives face à Trévise (34-28) et contre les Ospreys (22-19). Bristol (ANG) Le match : Bristol - Stade Français (samedi 15 janvier, 21 heures) Les performances actuelles de Bristol ne sont sans doute pas à la hauteur des ambitions fixées au début de la saison. Onzièmes de Premiership, les Anglais n'ont remporté que quatre matches pour huit défaites. Dernière victoire en date, samedi face à Sale (32-15). Il faudra cependant se méfier de Bristol, qui a récupéré il y a quelques semaines Semi Radradra, et qui voit exploser Ioan Lloyd (20 ans) cette saison. Le match pourrait être ouvert entre une équipe anglaise très offensive et une équipe du Stade Français qui sera sans doute plus libérée dans cette compétition.

Sale (ANG) Le match : Clermont - Sale (dimanche 16 janvier, 18 h 30) Sale déçoit cette saison. Quatre victoires, un match nul pour sept défaites, l'équipe au fort accent sud-africain (De Klerk, Van de Merwe, Van Rensburg, les frères du Preez...) pointe à la 10e place du Championnat de Premiership. Le bilan n'est pourtant pas si mauvais sur les trois derniers matches avec une victoire aux Ospreys (13-21), face aux Wasps (26-18) et une défaite vendredi à Bristol (32-15). Solide dans les rucks, notamment avec les frères Curry et s'appuyant sur une grosse conquête, Sale arrive à Clermont sans pression. Bath (ANG) Le match : La Rochelle - Bath (samedi 15 janvier, 18 h 30) Pour Bath, difficile de faire pire cette saison... Mais les Anglais viennent tout juste de décrocher le premier succès de leur saison, dans la douleur, face à Worcester dimanche (22-19), après 10 matches sans victoire. Pour retrouver un quinze de Bath victorieux, il fallait remonter au 5 décembre 2020, face à ce même Worcester (17-33). Derniers de Premiership avec seulement huit points, les Anglais se déplaceront à La Rochelle sans réel objectif mais pourront tout de même compter sur des joueurs de qualité comme Jonathan Joseph, Ben Spencer, Sam Underhill et la nouvelle étoile montante, Miles Reid. lire aussi Toute l'actualité de la Coupe d'Europe de rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles