Rugby - Disparition - Christophe Dominici, un dernier hommage très émouvant de la part du rugby français

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Les obsèques de Christophe Dominici, décédé mardi dernier à l'âge de 48 ans, ont eu lieu ce mercredi à Boulogne-Billancourt dans une émotion forcément très grande. Ils étaient nombreux, très nombreux, à s'être retrouvés ce mercredi matin à Boulogne-Billancourt, pour un dernier adieu à Christophe Dominici. La famille, le monde du rugby, les amis, ceux de loin, ceux de près, ceux qui ont un jour croisé la route de l'ancien ailier de l'équipe de France, de Toulon et du Stade Français, décédé à 48 ans mardi dernier. Ils étaient tous là. Au fil des discours tenus par Bernard Laporte, Kiara, la fille de Christophe Dominici, Thomas Lombard, Sylvain Marconnet et Vincent Moscato, l'émotion et les larmes ont rempli l'église en fin de matinée. lire aussi Bientôt un trophée Christophe-Dominici La générosité et la passion de l'enfant de Hyères ont été évoquées, ses failles, ses douleurs, son amour et sa façon de donner sans compter. En début de cérémonie, ses amis de toujours, Franck Comba, Christophe Moni, Sylvain Marconnet et Vincent Moscato ont porté le cercueil, le déposant sous l'autel de l'église Sainte-Cécile avec une immense photo où Dominici arborait le maillot du Stade Français. Vendredi, une cérémonie religieuse et l'inhumation auront lieu, dans l'intimité, dans le Var. Avec le Directeur général Thomas Lombard ou l'ancien président Max Guazzini, joueurs et entraîneurs du club parisien, comme Paul Gabrillagues, Gaël Fickou, Antoine Burban ou Gonzalo Quesada, étaient réunis, les yeux humides, pour rendre un dernier hommage à un rugbyman et un homme qui a toujours beaucoup donné pour ses proches. lire aussi Le podcast de la rédaction dédié à Christophe Dominici