Rugby - Disparition - GAL - John Dawes, légende du rugby gallois, est mort

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Grande gloire du rugby gallois en tant que joueur puis sélectionneur dans les années 1960 et 1970, l'ancien centre John Dawes est mort ce vendredi à l'âge de 80 ans. John Dawes, légende du rugby gallois qu'il a mené au Grand Chelem dans le Tournoi des Cinq Nations à la fois comme joueur et comme sélectionneur, est décédé à l'âge de 80 ans, a annoncé vendredi la fédération galloise (WRU) sur son compte Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le natif d'Abercarn a représenté à 22 reprises la sélection du pays de Galles au poste de centre. Il a remporté quatre fois le Tournoi des Cinq Nations (1964, 1969, 1970 et Grand Chelem en 1971). John Dawes était le capitaine de l'équipe des Lions britanniques partie en 1971 en Nouvelle-Zélande, une tournée brillamment remportée face aux All Blacks (deux victoires, une défaite et un nul). Il fait ainsi partie des cinq capitaines de l'histoire du rugby à avoir remporté une série de test-matches chez les Néo-Zélandais, avec Philip J. Nel (Afrique du Sud en 1937), Trevor Allan (Australie en 1949), Andrew Slack (Australie en 1986) et Philippe Saint-André (France en 1994). Meneur d'hommes, le centre gallois connut aussi les grandes heures des Barbarians britanniques dont l'illustre match du 27 janvier 1973 face à ces mêmes All Blacks où il participa à l'achèvement de ''that try''. L'essai de Gareth Edwards est reconnu comme l'une des plus belles oeuvres de rugby.

lire aussi 1971, quand les Gallois renversaient la France et écrasaient les années 70 Le sélectionneur d'une génération dorée Devenu sélectionneur du quinze du Poireau entre 1974 et 1979, avec notamment JPR Williams, Gerald Davies et Gareth Edwards sous ses ordres, il a décroché quatre succès dans le Tournoi (de 1976 à 1979), dont deux Grand Chelems (1976, 1978). Par la suite, John Dawes est devenu président du club des London Welsh, son ancienne équipe, avant d'être intronisé au Temple de la renommée du rugby mondial en 2016.