Rugby - Fédérale 1 - Limoges dément les accusations de racisme portées par Drancy en Fédérale 1

·1 min de lecture

Alors que Drancy a dénoncé des incidents racistes lors de son déplacement à Limoges samedi dernier, l'USAL s'est défendue ce vendredi. Limoges a répondu ce vendredi aux accusations de racisme de Drancy, lors d'un match entre les deux équipes en Fédérale 1 samedi dernier dans la Haute-Vienne (26-6). Juste après un plaquage appuyé, un joueur du club de la ville de Seine-Saint-Denis (93) aurait chambré son adversaire au sol en lui demandant s'il n'avait pas trop mal. Ce à quoi le plaqué aurait répondu : « Non, de toute façon, tu n'es qu'un sale Noir ! »« Nous prenons acte de l'accusation du Club de Drancy à l'encontre d'un de nos joueurs, écrit l'USAL dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Aucun élément concret ne vient étayer cette accusation et le rapport du corps arbitral et du représentant fédéral ne mentionne aucun propos déplacé. Nous avons auditionné en interne nos joueurs et tous contestent formellement avoir tenu de tels propos. »

« Un groupe visiteur hors de contrôle » Drancy avait également déploré un climat hostile qui avait débuté dès la rencontre entre les équipes espoirs des deux équipes. Selon le club, certains spectateurs auraient aussi proféré quelques allusions racistes. Ce à quoi Limoges répond aujourd'hui : « Nous déplorons que le club de Drancy dévoie la démarche noble de lutte contre le racisme et l'intolérance pour masquer des comportements inacceptables. Les agressions dont ont été victimes nos joueurs, tout particulièrement nos jeunes espoirs, sont, quant à elle, une triste réalité. Les dégradations dans les vestiaires complètent le tableau d'un groupe visiteur hors de contrôle. L'USAL se réserve le droit d'intenter les actions en justice nécessaires face à tout propos diffamatoires et/ou menaçants et tous détournements ou mauvaises interprétations d'images », conclut le communiqué. lire aussi Toute l'actualité du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles