Rugby: face à Laporte, la LNR met de l'eau dans son vin

Paul Goze a proposé un assouplissement de la règle en vigueur, sans aller jusqu'aux contrats fédéraux. 

La Ligue Nationale de Rugby (LNR), farouchement opposée aux contrats fédéraux que veut imposer la Fédération, est prête à faire des concessions sur la mise à disposition des internationaux, a indiqué son président Paul Goze mardi dans le quotidien L'Equipe.

"Nous proposons d'aller jusqu'à une liste Elite de quarante-cinq joueurs. Trente ce n'était pas suffisant. Rien que pour cette année nous sommes à cinquante joueurs retenus (...) Cela offrirait un réservoir plus important", déclare Paul Goze.

Goze: "Les clubs sont prêts à faire des efforts"

Selon les termes de la convention LNR/FFR, les trente joueurs appartenant à la liste Elite bénéficient d'un traitement particulier. Ils ne peuvent pas par exemple disputer le moindre match pendant huit semaines consécutives lors de l'intersaison. L'encadrement du XV de France peut disposer par ailleurs de ces joueurs pendant huit semaines consécutives durant le Tournoi.

Autre proposition de Paul Goze, "les clubs sont prêts à faire des efforts pour une mise à disposition équivalente à ce que demandent l'encadrement de l'équipe de France et la FFR en étendant l'intersaison des joueurs de la Liste Elite à dix semaines".

Laporte veut "aller au bout"

Mais face au manque de résultats du XV de France, le nouveau président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte, élu en décembre, veut aller plus loin en créant des...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages