Rugby - FFR - Quinze de France : Bernard Laporte souhaite quatre matches supplémentaires en octobre

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le président de la Fédération française de rugby doit négocier ce samedi avec la Ligue pour une mise à disposition plus longue des Bleus en octobre. Il aimerait qu'ils disputent quatre matches supplémentaires. Au milieu de mille dossiers urgents, la Ligue va en aborder samedi un autre capital et potentiellement explosif : le calendrier international de la saison prochaine. Une réunion est programmée entre dirigeants de la LNR et de la FFR, durant laquelle Bernard Laporte devrait demander une large plage supplémentaire pour l'équipe de France cet automne, au mois d'octobre. Trois matchs (Géorgie, Afrique du sud, Australie) sont prévus à ce jour en novembre dans le cadre de la fenêtre internationale habituelle, et la Fédération souhaite obtenir quatre autres dates. La Coupe d'Europe vers un format en poule unique Il s'agirait de rattraper le dernier match du Tournoi, face à l'Irlande, les tests face à l'Argentine qui n'auront pas lieu en juillet, et, selon nos informations, de caser un choc face à la Nouvelle-Zélande, qui aurait sollicité les dirigeants français pour une rencontre dans l'Hexagone. La règle 9 de World Rugby n'obligeant les clubs à mettre les internationaux à disposition que pour trois dates à l'automne, il va maintenant falloir négocier. Dans ce contexte de crise économique pour les clubs (mais également pour la FFR) et alors que l'organisation de la Coupe d'Europe voudrait faire jouer sa finale de l'édition 2020 le 17 octobre, ce n'est pas gagné. Miguel Fernandez : « Jouer à huis clos est envisageable mais pas viable » Si le match contre l'Irlande entre dans une logique, l'évocation de dates supplémentaires a déjà commencé à crisper les clubs et leurs managers, lesquels pourraient refuser de libérer des joueurs qui n'auraient repris le Top 14 que lors de la première semaine de septembre.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi