Rugby - CE - Finales de Coupe d'Europe : c'est compromis pour Marseille

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Marseille ne devrait pas accueillir les finales de Coupes d'Europe, les 21 et 22 mai prochains, comme cela était prévu. Comme annoncé par nos confrères de RMC - une information que nous sommes en mesure de confirmer - les finales de Challenge Cup (21 mai) et Champions Cup (22) ne devraient pas se jouer au stade Vélodrome de Marseille, qui devait déjà accueillir les finales de 2020. Encore une fois, la pandémie de coronavirus bouscule le programme. Il y a d'abord le problème du huis clos : l'EPCR, organisateur des compétitions, veut d'abord s'assurer de trouver jusqu'au dernier moment un stade qui puisse accueillir du public. Se posent aussi des problèmes logistiques alors que rien ne garantit aujourd'hui des vols assez réguliers entre le Royaume-Uni et Marseille dans deux mois. Tout devrait en fait dépendre du casting des qualifiés et de leurs possibilités de déplacement, comme cela avait été fait par exemple à l'automne avec la finale Exeter-Racing 92 programmé au dernier moment à Bristol. 40 000 billets cumulés avaient déjà été vendus pour les deux affiches dans la cité phocéenne. L'EPCR devrait officialiser sa décision pour Marseille au plus tard le 31 mars. Le Vélodrome serait alors l'hôte des finales 2022, le stade de Tottenham étant ''décalé'' à 2023. Quant à l'hôte de 2021, cela dépendra des qualifiés et de la situation épidémique dans leurs pays respectifs.