Rugby - France 2023 : Le polémique de la Coupe du monde prend une envergure internationale

Une enquête de L’Equipe a récemment mis le feu aux poudres, décrivant un climat délétère autour du Comité d’organisation de la Coupe du monde 2023, qui se tiendra en France. Plusieurs personnes sont pointées du doigts et les réactions n’ont pas manqué avec notamment la ministre des Sports et la Fédération française de rugby. Mais désormais ça va plus loin, puisque c’est World Rugby qui s’est saisi de l’affaire.

La Coupe du monde 2023 doit être une vitrine pour le rugby français et une sorte d’antichambre aux Jeux Olympiques, qui se tiendront à Paris seulement un an après. Pour le moment, ça semble surtout être un énorme bazar, avec une gestion qui pourrait bien faire tache. L’Equipe a en effet publié une enquête concernant les dessous de l’organisation de la compétition, rapportant des témoignages assez graves concernant la communication et le climat de travail en interne. Insultes, pressions psychologiques... tout y passe, avec plusieurs personnes qui sont directement accusées, comme Claude Atcher et certaines de ses collaboratrices. Les réactions n’ont pas manqué de fuser, puisque le Ministère des Sports a notamment déclaré avoir « pris connaissance des éléments préoccupants rapportés par le journal L’Equipe relatifs au climat social, aux relations de travail et à la gestion des équipes du GIP France 2023, en charge de l'organisation de la Coupe du monde de rugby ». C’est ensuite la Fédération française de rugby qui a décidé de s’emparer de l’affaire, évoquant notamment sa «

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles