Rugby - GAL - Quand un streaker gâche une occasion d'essai du pays de Galles face à l'Afrique du Sud

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'intrusion d'un fan a gêné la course vers l'en-but du Gallois Liam Williams, lors du test-match perdu par sa sélection face à l'Afrique du Sud, samedi à Cardiff. Le Pays de Galles peut être déçu du revers à domicile essuyé face à l'Afrique du Sud (23-18), samedi dernier pour leur premier match de la tournée d'automne. Les Gallois ont perdu leur balle de match lorsqu'un streaker s'est introduit sur la pelouse. L'homme a surgi au plus mauvais moment, à la 65e minute, sabotant une occasion d'essai galloise alors que les deux équipes étaient à égalité 15-15. À ce moment-là, c'est Liam Williams qui reçoit la balle à proximité de la ligne de touche. En même temps, le spectateur se fait rattraper par quelques stadiers sur la pelouse. Si le Gallois parvient à éviter le streaker, il se retrouve alors gêné par l'intervention des hommes de sécurité au moment de réceptionner la passe, pour continuer sa course vers l'en-but sud-africain. lire aussi Résultats et programme de la tournée d'automne des Gallois Ce dernier a immédiatement été expulsé du terrain avant de se faire copieusement arroser de bière pas les fans outrés d'avoir vu l'occasion d'essai échouer.

Quelques heures plus tard, l'ancien joueur de rugby gallois, Tom Shanklin s'est même offusqué de cette intrusion sur les réseaux sociaux. « Il devrait être lourdement condamné à une amende et banni des stades. En plein milieu de la meilleure opportunité offensive du Pays de Galles. Épouvantable », critique le trois-quart centre retraité, aux 138 sélections.

lire aussi Toute l'actu du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles