Rugby - CE - Le gouvernement français recommande de reporter les deux dernières journées de Coupe d'Europe

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le ministère des Sports français a recommandé aux clubs du Top 14 de reporter leurs matches de Coupe d'Europe, prévus les week-ends des 16 et 23 janvier prochains. Le ministère des Sports a invité les clubs français à reporter leurs matches de Coupes d'Europe de rugby face à des clubs britanniques pour éviter les risques de propagation de variants plus contagieux de Covid-19.

Une réunion spécifique sur le Tournoi des Six Nations, censé débuter le 6 février, se tiendra à l'initiative du ministère des Sports en début de semaine prochaine. Pour The Telegraph, il ne fait pas de doute que les déplacements des équipes entre la France et la Grande-Bretagne vont être suspendus, et que les deux dernières journées de Coupes d'Europe n'auront pas lieu aux dates prévues. Selon nos informations, la Ligue nationale de rugby et les clubs français réfléchissent déjà à reprogrammer sur ce créneau des matches de Top 14 reportés, voire à avancer une journée complète de championnat prévue ultérieurement. D'autres sports concernés Jeudi, le ministère des Solidarités et de la Santé avait indiqué à la LNR et l'EPCR que le gouvernement français s'orientait, à court terme, vers l'adoption de mesures de restriction voire d'interdiction de participation des clubs français de sport collectif à des rencontres incluant des équipes du Royaume-Uni. Dans ce contexte, le ministère chargé des Sports écrit ce week-end à la Ligue Nationale de Rugby pour l'inviter à reporter les prochaines rencontres incluant des clubs français, conformément aux souhaits exprimés par plusieurs clubs professionnels français de rugby ces derniers jours. En outre, le ministère chargé des Sports a engagé un recensement de toutes les manifestations sportives programmées en France ces prochaines semaines incluant des participants du Royaume-Uni, ainsi que les prévisions de déplacements de délégations sportives françaises sur le sol britannique. Dès lundi, le ministère s'entretiendra avec les fédérations sportives et organisateurs d'événements concernés.