Rugby - ITA - Ian McKinley, héros d'un film documentaire

L'Equipe.fr
L’Equipe

Privé de l'usage d'un oeil en 2010, l'Irlandais Ian McKinley a réussi un retour spectaculaire dans le rugby avec l'équipe d'Italie, une histoire racontée dans un film documentaire dont il est le héros et qui sort le 18 mai. Alors joueur du Leinster et de l'équipe d'Irlande des moins de 20 ans, Ian McKinley a été contraint d'arrêter le rugby un an plus tard, l'oeil gauche percé par un crampon en janvier 2010, mettant ainsi fin à son rêve de jouer pour le XV du Trèfle. Documentaire de 67 minutes, « Lo Sguardo Oltre (Regarde au-delà) », réalisé par Lia Beltrami, sortira le 18 mai en Italie et en Irlande et retrace ce combat. Alors qu'il pensait ne plus jamais jouer au rugby, McKinley se retrouva en Italie pour entraîner à Udine, près de la frontière avec la Slovénie. Son frère Philip demande alors à un étudiant du National College Art and Design d'Irlande de l'aider à concevoir des lunettes de protection spéciales afin que son frère puisse revenir jouer. Ce qu'il fit, en troisième division italienne. Lia Beltrami, réalisatrice de « Lo Sguardo Oltre » « Cette histoire est destinée à inspirer tous ces jeunes qui perdent courage à cause de handicaps, de la solitude et de la douleur profonde » Semi-professionnel à Viadana, il retrouva le haut niveau sous les couleurs de Zebre, un des deux clubs italiens engagés en Pro 12, avant de rejoindre Trévise en 2016. Son « come-back » fut parachevé quand le sélectionneur du XV d'Italie, l'ancien international irlandais Conor O'Shea, lui offrit sa première sélection en novembre 2017 lors d'un test-match contre les Fidji. Demi d'ouverture, McKinley entra en jeu, réussit un but de pénalité et la Nazionale l'emporta, 19-10. « Cette histoire est destinée à inspirer tous ces jeunes qui perdent courage à cause de handicaps, de la solitude et de la douleur profonde », explique Lia Beltrami. Le Combat de Ian McKinley ne s'est pas arrêté à ce retour à la compétition. Hors du terrain, une de ses grandes victoires a été l'autorisation par World Rugby en 2019 du port de lunettes de protection sur le terrain, ce que refusaient notamment la France et l'Angleterre. La première du film à Dublin n'a pas été projetée en salles à cause de la pandémie de Covid-19, mais le film y est diffusé en ligne.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi