Rugby - Lions - Lions : Liam Williams postule au test de samedi contre l'Afrique du Sud malgré une commotion mercredi dernier

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Liam Williams, l'arrière gallois des Lions, a satisfait à tous les protocoles médicaux après sa commotion cérébrale, subie mercredi dernier contre les Springboks A. Il pourrait tenir sa place pour le premier test, samedi, en Afrique du Sud. Victime d'une commotion cérébrale assez tôt dans le match face aux Springboks A, mercredi dernier (17-13), Liam Williams a satisfait à tous les tests médicaux depuis. « Il est de retour à l'entraînement. Il a effectué une séance tout à fait normale », a confirmé l'entraîneur adjoint des Lions Neil Jenkins, ce mardi en conférence de presse. Avec le retour de l'arrière gallois à l'entraînement, Warren Gatland dispose désormais d'un groupe quasi-complet pour composer son quinze de départ pour le premier test de la série face aux champions du monde, samedi, au Cap. Jenkins a également précisé que les joueurs ne seraint informés que plus tard du groupe des 23 qui jouera samedi le premier test de la série. L'annonce officielle, quant à elle, est prévue ce jeudi, soit 48h après celle de leur adversaire. Cela devrait même constituer un avantage selon le coach : « Nous allons pouvoir évaluer leurs forces et leurs faiblesses si tant est qu'il y ait des faiblesses dans une telle équipe. Nous allons analyser chaque secteur particulièrement : la mêlée, la touche. Nous allons examiner chaque aspect, chaque zone où nous pourrions avoir un avantage même infime. Ce sera forcément très mince dans un tel match. » De leur côté, les Springboks ont choisi d'aligner 11 des 15 joueurs qui avaient battu l'Angleterre en finale de la Coupe du monde en novembre 2019. Elle a pu aussi enregistrer les retours du capitaine Siya Kolisi et de l'ailier Makazole Mapimpi, lesquels se sont finalement remis dans les temps de leur contamination au Covid-19.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles