Rugby - Lions - Sexton, B. Vunipola, Sinckler, J. Gray, Davies : les cinq absents majeurs dans la liste des Lions pour la tournée en Afrique du sud

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La forte concurrence à chaque poste a contraint le sélectionneur des Lions britanniques Warren Gatland à ne pas retenir certains grands noms pour la tournée en Afrique du Sud, du 26 juin au 7 août. « Certains appels ont été difficiles à passer », soupirait ce jeudi le sélectionneur Warren Gatland à la suite de l'annonce du groupe des 37 Lions britanniques et irlandais pour la tournée en Afrique du sud (26 juin - 7 août). L'ancien boss du pays de Galles a dû prévenir quelques joueurs de grande valeur qu'ils ne seraient pas du voyage. Nous en avons retenu cinq, auxquels on pourrait ajouter les Anglais Henry Slade et Sam Underhill ou l'Irlandais James Ryan (Joe Launchbury et George North sont blessés). lire aussi Les Lions britanniques et irlandais avec Finn Russell, sans Jonathan Sexton Jonathan Sexton (Irlande) Élément précieux du dernier voyage des Lions en Nouvelle-Zélande, en 2016, Jonathan Sexton aurait pu disputer sa troisième tournée cet été. Mais l'ouvreur du Leinster et de l'équipe d'Irlande fait face à une concurrence diabolique. Owen Farrell (Angleterre), Finn Russell (Écosse) et Dan Biggar (Galles) lui ont été préférés. Deux années après avoir été consacré meilleur joueur du monde, Sexton est miné par les blessures diverses, la dernière à la main. Gatland a expliqué que ces soucis physiques, dont plusieurs commotions, ont joué dans son choix. Billy Vunipola (Angleterre) Les choix les plus forts viennent probablement des avants sélectionnés par l'entraîneur néo-zélandais. Si le troisième-ligne centre Sam Simmonds, non-retenu avec l'Angleterre depuis 2018, découvrira le maillot rouge des Lions, le puissant numéro 8 titulaire du XV de la Rose Billy Vunipola, lui, sera absent de la tournée. Le cadet des frères Vunipola, qui ne joue qu'en Championship (deuxième division) cette saison avec les Sarries, paie certainement ses performances moyennes lors du Tournoi des Six Nations. Pour rappel, il n'avait pu disputer la dernière tournée des Lions en raison d'une blessure à l'épaule. Kyle Sinckler (Angleterre) Le journaliste de la BBC Chris Jones décrit l'absence du pilier droit comme une « bombe absolue ». Le joueur des Harlequins est un cadre du pack anglais (34 sélections) depuis sa première apparition en 2016. Favori des médias pour être inscrit sur la liste de Warren Gatland, le pilier de 28 ans a lui aussi payé les derniers matchs de l'Angleterre. Le coach « impitoyable » (BBC) des Lions préfère l'Écossais Zander Fagerson et les Irlandais Tadhg Furlong et Andrew Porte. lire aussi Alun Wyn Jones capitaine des Lions en Afrique du Sud Jonny Gray (Écosse) L'absence du deuxième-ligne fait couler moins d'encre que les deux derniers. Le joueur d'Exeter pouvait légitimement prétendre à une place dans les 37 tant son activité défensive et aérienne ont soulagé le XV du Chardon lors du dernier Tournoi. Sélectionné 57 fois sous le maillot écossais, Jonny Gray semble juste derrière les Anglais Jonny Hill et Courtney Lawes. Ce dernier souffrant encore d'une blessure au pectoral, le choix de l'Écossais aurait pu s'imposer dans l'esprit de Warren Gatland. Jonathan Davies (pays de Galles) Le centre des Scarlets est une figure historique et emblématique du XV du Poireau. Depuis 2009, l'ancien Clermontois a disputé 88 matches en sélection et faisait partie des deux dernières tournées des Lions (2013, 2017). Puissant, robuste, et habile techniquement, « Fox » avait toutes les qualités, en plus de son expérience, pour être dans la liste de Warren Gatland. Mais depuis la Coupe du monde 2019 et une blessure au genou qui a failli l'éloigner pour toujours des terrains, il n'a jamais retrouvé son meilleur niveau. Plus en forme, Bundee Aki (Irlande), Chris Harris (Écosse) et Robbie Henshaw (Irlande) remplaceront le Gallois en Afrique du Sud.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles