Rugby - Lions - Warren Gatland, manager des Lions britanniques et irlandais, ne pense pas encore à ses titulaires pour la série face aux Springboks

·1 min de lecture

Après seulement deux matches et deux victoires de son équipe, le patron des Lions britanniques et irlandais Warren Gatland jure ne pas s'être encore projeté sur son équipe de départ pour les tests face aux champions du monde sud-africains. Une semaine après avoir battu le Japon (28-10) à Edimbourg et au lendemain du succès sur la province des Sigma Lions de Johannesburg (56-14), Warren Gatland, manager en chef de la prestigieuse sélection britannique, promet ne pas s'être encore projeté sur la composition du quinze idéal pour la série face aux Springboks : « Il n'y a certainement pas de réflexion sur les tests pour le moment. Nous voulons que tout le monde ait sa chance sur les trois premiers matchs. Nous pourrions ensuite envisager de faire quelques mélanges et associations », détaillait Gatland, tout à sa joie de ne déplorer aucune blessure, quelques jours seulement après avoir perdu son capitaine, le deuxième-ligne gallois Alun Wyn-Jones après une blessure à l'épaule. « Je ne veux pas regarder vers l'avenir parce que nous savons à quel point la concurrence est rude à tous les postes au sein de l'équipe, a poursuivi le Néo-Zélandais. Donc nous n'essayons pas de prédire à quoi ressemblera l'équipe de test. Nous allons simplement laisser les choses se dérouler, regarder comment les joueurs évoluent, à quoi ressemblent nos associations. Ensuite, nous commencerons à examiner nos options. Mais je ne veux certainement pas classer un joueur ou nos réflexions pour le moment. Je garde l'esprit ouvert sur la façon dont nous jouons et comment nous allons continuer de progresser. » Les Lions Britanniques et Irlandais disputeront encore quatre matches (Sharks de Durban le 7 juillet, Bulls de Pretoria le 10, Springboks A le 14 et les Stormers du Cap le 17) avant le premier des trois tests face aux champions du monde en titre le 24 juillet. En 2009, lors du dernier passage des Britanniques en Afrique du Sud, les Springboks, déjà champions du monde en titre, avaient remporté la série (2 tests à 1) dans un monument d'engagement. lire aussi Le calendrier des Lions Britanniques en Afrique du Sud

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles