Rugby - CE - La LNR dénonce la décision de l'EPCR d'annuler le match de Toulouse contre Cardiff

·1 min de lecture

La Ligue nationale de rugby a publié un communiqué ce vendredi pour dénoncer l'annulation par l'EPCR du match de Coupe d'Europe Toulouse-Cardiff prévu samedi. Une décision jugée « scandaleuse et totalement infondée ». Le président de la LNR a convoqué un Comité directeur en urgence. C'est peut-être le début d'un triste feuilleton. Quelques minutes après que l'EPCR a décidé d'annuler le match de Coupe d'Europe entre Toulouse et Cardiff, initialement prévu samedi, la Ligue nationale de rugby a publié un communiqué pour dénoncer « une décision scandaleuse et totalement infondée ». « Le club de Toulouse a constitué un groupe de joueurs pour aligner une équipe apte à jouer ce match, et cela dans le total respect du règlement sanitaire de l'EPCR et du protocole sanitaire français, explique la LNR. Le protocole Covid-19 de l'EPCR prévoit en effet que l'EPCR applique et s'en remet au protocole établi par la ligue dont relève chaque club, et s'en tient à la position de l'autorité médicale de cette ligue s'agissant de la possibilité pour un club de disputer le match lorsque des cas positifs sont déclarés. » lire aussi Poule B : calendrier, résultats et classement Comité directeur de la LNR convoqué en urgence Or, la Commission d'expertise Covid-19 de la Ligue avait considéré que le Stade Toulousain, touché par le Covid-19 cette semaine, pouvait disputer sa rencontre face à Cardiff, car en mesure d'aligner 23 joueurs négatifs selon les modalités du protocole sanitaire. Le LNR avait ainsi informé l'EPCR en ce sens jeudi. « La décision de l'EPCR est donc prise en violation de ses propres règlements, poursuit le communiqué de la Ligue. Elle est incompréhensible et porte un grave préjudice au club et à l'équité de la compétition. » René Bouscatel, président de la LNR « J'ai décidé de convoquer un Comité Directeur de la LNR en urgence pour évoquer les suites, y compris judiciaires, à donner à cette décision » Le président de la LNR, René Bouscatel, a tenu à s'exprimer en personne dans le communiqué, alors que le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix, se présentait devant la presse au même moment. « La Champions Cup est une compétition très prestigieuse, son organisateur ne peut se permettre de prendre des décisions arbitraires qui sont à l'opposé de ses propres règlements, assène Bouscatel. Cette décision est irresponsable. J'ai décidé de convoquer un Comité Directeur de la LNR en urgence pour évoquer les suites, y compris judiciaires, à donner à cette décision. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles