Rugby - LNR - Paul Goze conforté à la présidence de la Ligue nationale de rugby (LNR)

L'Equipe.fr
Les membres de la Ligue nationale de rugby (LNR) ont renouvelé leur confiance à leur président Paul Goze, après sa gestion de la vraie-fausse fusion Stade Français - Racing 92 et les tensions avec la Fédération.

Les membres de la Ligue nationale de rugby (LNR) ont renouvelé leur confiance à leur président Paul Goze, après sa gestion de la vraie-fausse fusion Stade Français - Racing 92 et les tensions avec la Fédération. Ce mardi, à Orly, lors de la réunion des trente présidents de Top 14 et de Pro D2 (où le seul absent était Pierre-André Hafner, de Bourgoin), les membres de la Ligue nationale de rugby (LNR) ont renouvelé leur confiance à leur président Paul Goze, dont la légitimité avait été remise en cause à plusieurs reprises ces dernières semaines, notamment en raison de la façon dont il avait géré l’épisode de la fusion (finalement avortée) entre le Stade Français et le Racing en mars dernier. Une commission de conciliation avec la FFR mise en place Un vote quasi-unanime (1 voix contre, celle du Toulonnais Mourad Boudjellal, et 1 abstention) a eu lieu dès le début de la réunion et a ensuite permis des avancées sur plusieurs dossiers, dont le plus épineux : celui des relations avec la Fédération française de rugby. Pour apaiser les relations houleuses entre les deux instances, une commission de conciliation a été mise en place, qui assurera le lien avec la FFR dans les prochaines semaines. Elle est composée de six présidents : René Bouscatel (Toulouse), Vincent Merling (La Rochelle), Alain Tingaud (Agen), Pierre-Yves Revol (Castres), Mourad Boudjellal (Toulon) et Eric de Cromières (Clermont). Une rencontre Laporte - Goze

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages