Rugby - LNR - Des tests tous les jours pour les joueurs du Top 14 et de ProD2 non-vaccinés au Covid-19

·1 min de lecture

Comme annoncé mardi, la LNR a durci son protocole contre le Covid-19. Les nouvelles mesures concernent notamment les joueurs non-vaccinés. Le protocole médical de la LNR destiné à lutter contre le Covid-19 a bien été actualisé et renforcé, afin notamment de s'adapter à l'apparition du variant Omicron. Cette seconde version du protocole pour la saison 2021-2021, proposée par la commission d'expertise de la LNR, a été adoptée lundi par le comité directeur de l'instance. La fréquence des tests pour les joueurs « non Immunocovid » (est considéré comme Immunocovid « tout sujet ayant suivi un processus vaccinal complet »), donc non-vaccinés, se densifie. Ils devront réaliser des tests PCR ou antigéniques « chaque 24 heures », à l'exception de leur période de congés. Une fois par semaine, les médecins de club devront envoyer à la LNR une attestation prouvant que tous ces tests ont été réalisés et qu'ils sont négatifs. lire aussi Le rugby durcit à nouveau ses protocoles pour lutter contre le coronavirus Par ailleurs, tout joueur (vacciné ou non) présentant des symptômes du Covid doit réaliser un test « dans les plus brefs délais ». S'il est positif, il devra être placé à l'isolement à son domicile pendant au moins dix jours. Il sera autorisé à reprendre l'entraînement à J + 11. Ses partenaires qui sont « contact » devront, eux, être placés à l'isolement pendant sept jours et réaliser un test PCR à J + 7. Si trois cas positifs sont détectés dans un même groupe dans une période de sept jours, tous ses membres devront réaliser un test PCR. Enfin, « le port du masque est requis dans tous les établissements recevant du public pour tous les sujets du groupe professionnel ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles