Rugby - CE - LOU - Pierre Mignoni (LOU), après la défaite face au Leinster : « On prépare la suite la tête haute »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Malgré l'ampleur de la défaite à Dublin face au Leinster (42-14), le coach du LOU, Pierre Mignoni, préfère retenir le bel état d'esprit de ses joueurs et se projeter sur le Top14. Évidemment, le score est lourd (42-14). Le pire, c'est qu'il reflète exactement la physionomie de la partie. Mais il ne dit pas tout du courage et de l'abnégation manifestés par un LOU très remanié. « Je félicite quand même mes joueurs, parce que ça n'était pas simple, observe le manager lyonnais Pierre Mignoni. Ils se sont resserrés, ont vraiment tout donné. On prépare la suite la tête haute, même si certains diront que c'est une contre-performance. Le Leinster est une équipe de très haut niveau. Nous sommes sur le chemin, alors qu'eux sont en plein dans leur histoire, gagnent des titres. Nous, on avance. Des matches comme ça nous permettent d'apprendre. » « Le Leinster est ce qui se fait de mieux en Europe, clairement, ajoute David Gérard, l'entraîneur des avants du LOU. Quand on voit leur compo et qu'ils sont 21 internationaux plus deux qui vont le devenir lors du prochain Tournoi des Six Nations, on mesure l'ampleur de la tâche. On est venus ici avec un groupe meurtri, puisqu'on comptait quinze absents pour blessures. On a aussi choisi de laisser certains à la maison, parce qu'ils avaient beaucoup joué en Top 14. Dans l'engagement, il n'y a rien à dire, je suis fier des mecs, de l'image qu'ils ont montrée. Il y avait 21-14 à la pause, mais on était en surrégime toute la première période. En début de seconde période, on sait qu'il y aura dix ou quinze minutes très compliquées et on prend des cartons jaunes (trois au total), une quinzaine de pénalités... Tu ne peux pas espérer quoi que ce soit ici avec de genre de stats. » Le LOU a aussi perdu d'entrée Killian Geraci, visiblement touché au mollet droit et probablement forfait pour le prochain rassemblement de l'équipe de France (19 janvier). Mais il a retrouvé son international Félix Lambey, qui n'avait pas joué depuis trois mois (succession de commotions cérébrales). Remplaçant, le deuxième-ligne est entré dès la première minute, à la place de Geraci : « Normalement, je devais jouer quinze ou vingt minutes max, dit-il. À l'arrivée j'en joue soixante-dix. Ça m'a fait du bien de jouer autant, ça va m'aider à revenir. Pour un match de reprise, je suis plutôt content. Chez les jeunes, j'avais pas mal joué troisième-ligne. À Béziers, j'avais fait deux ou trois matches à ce poste, mais là ça faisait un moment. J'aime bien jouer au rugby, alors deuxième ou troisième-ligne, je n'ai pas de préférence. » Calendrier et résultats David Gérard a plutôt apprécié la prestation du revenant : « Je suis content pour lui, j'espère qu'il a mangé son pain noir, parce qu'il mérite de belles choses. Il est entré troisième-ligne aile, il n'a rien demandé à personne. C'est un poste où je le trouve intéressant. Il est intelligent, assez agressif, a du tempérament, ça peut être une option pour lui dans le futur. » Il ²²reste désormais un match aux Lyonnais dans cette épreuve européenne. Ils affronteront Northampton le week-end prochain, dans un match où ils n'auront rien à jouer et où les Anglais tenteront de glaner une des places de meilleur deuxième. « On ne lâchera pas ce dernier match, promet David. Mais on fera aussi des choix dans la compo car on aura Toulon juste derrière en Top 14. Et Toulon est clairement notre priorité. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi