Rugby - CE - LR - Jono Gibbes (La Rochelle) après la qualification pour la finale de Coupe d'Europe : « C'est historique »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le manager du Stade Rochelais Jono Gibbes souligne la portée de la victoire de ses joueurs contre le Leinster (32-23) ce dimanche en demi-finale de Coupe d'Europe mais estime que l'histoire « n'est pas finie ». « Est-ce que vous avez remporté la bataille physique contre le Leinster ce dimanche ?
Les vingt premières minutes de jeu ont été difficiles pour nous, au niveau de la discipline, le volume de jeu, notre patience pour voler le ballon, on a donné 10 points facilement. Mais j'ai senti qu'on s'était ajustés dans les vingt dernières minutes de la première période. La mi-temps a été importante, le message de Ronan O'Gara et des autres entraîneurs était précis. lire aussi Les tops et les flops de La Rochelle-Leinster En seconde période, on a eu la capacité de les mettre sous pression, c'est une victoire importante. Et c'était un vrai match de phase finale de haut niveau. Et quand on analyse les vingt dernières minutes, on s'aperçoit qu'on n'a pas eu de souci physique, c'est quelque chose qui m'a fait plaisir. On était dans de bonnes conditions, tout le monde circulait. Les préparateurs physiques ont fait un bon boulot. « Je suis content d'un point : notre calme à la mi-temps dans le vestiaire » Avez-vous senti beaucoup de joie dans le groupe ?
Ce (dimanche) soir, pour les supporters, pour le club, c'est historique, c'est une belle récompense mais l'histoire n'est pas finie. C'était une demi-finale, ça a été bien fait, on félicite le groupe mais il y a encore un match à jouer dans la compétition. Toulouse a déjà gagné deux fois contre nous en Championnat cette saison (39-23 et 14-11), c'est un avantage pour eux. lire aussi Scènes de liesse à La Rochelle Avez-vous été surpris par l'état d'esprit de votre groupe ?
Je suis content d'un point : notre calme à la mi-temps dans le vestiaire. Pour chaque équipe, chaque saison est différente, on a besoin de grandir. On a fait les choses, respecté le système, on a été constants, finalement ça paye, c'est une bonne récompense. » West : « Énorme » Ihaia West (ouvreur de La Rochelle) : « On est très contents, c'est un gros match pour le club, la ville, les supporters, c'était énorme. On a montré notre force, on a fait un grand match mais ce n'est qu'une demie, personne ne se rappelle du finaliste ou de qui a battu qui en demie. Mais il nous reste un match pour faire une grande performance. La finale ? Ça sera Toulouse, une super équipe, peut-être la meilleure en France. Ça sera un gros défi mais on est excités. On va jouer à Twickenham devant du public, ça va être cool. » R.Be, à La Rochelle.