Rugby - MLR - Matt Giteau et Adam Ashley-Cooper brillent pour les débuts de la Ligue nord-américaine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'occasion du lancement de la saison de MLR, les deux stars australiennes Matt Giteau et Adam Ashley-Cooper ont réussi leurs débuts avec la franchise des Los Angeles Giltinis, vainqueurs des New England Free Jacks (42-27). Les Australiens Adam Ashley-Cooper et Matt Giteau, deux ex-Wallabies, ont brillé tous les deux, samedi, lors du début de la Ligue nord-américaine (MLR), en permettant à leur équipe des Los Angeles Giltinis de remporter leur première victoire (42-27) dans le Championnat. Adam Ashley-Cooper (121 sélections) a marqué un essai en deuxième période du match entre la franchise californienne et les New England Free Jacks, disputé au mythique Memorial Coliseum de Los Angeles, où se disputèrent les Jeux Olympiques de 1932 puis de 1984. L'ancien Toulonnais Matt Giteau (103 sélections) a pour sa part réussi cinq transformations.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les deux anciens internationaux australiens, tous deux presque quadragénaires (Giteau a 38 ans, Ashley-Cooper 36 ans), font partie des stars venues rejoindre le championnat nord-américain de rugby, dont la quatrième saison a débuté ce week-end. La MLR, rampe de lancement pour un Mondial aux États-Unis ? Douze équipes, dont une canadienne, seront en lice durant l'exercice 2021, qui comprendra seize journées jusqu'à la finale le 1er août. Laquelle sera diffusée sur la chaîne de télévision nationale CBS en prime time. Pour le patron de la Ligue, George Killebrew, ancien dirigeant des Dallas Mavericks (NBA), l'expansion de la MLR, créée en 2017, pourrait aider son pays à présenter une candidature solide pour l'organisation d'une Coupe du monde de rugby. Bien que celle de 2027 ait été évoquée, le créneau le plus raisonnable est 2031 selon lui, car les États-Unis, conjointement avec le Canada et le Mexique, va accueillir le Mondial 2026 de football. Et deux ans plus tard, Los Angeles sera le théâtre des Jeux olympiques d'été. lire aussi MLR : Jerome Kaino et d'anciens All Blacks veulent lancer une franchise à Hawaï

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles