Rugby - NZL - Ian Foster (Nouvelle-Zélande) : « Ces deux dernières semaines ont été très dures »

·3 min de lecture

Ian Foster, le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, a salué la performance de la France samedi soir (40-25) et regretté l'incapacité de son équipe à suffisamment concrétiser ses temps forts au retour des vestiaires. Les All Blacks, battus en Irlande la semaine dernière, terminent leur année avec deux défaites. Ian Foster, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, battue par la France (25-40) : « Félicitations à la France, ils ont démarré très fort, on leur a offert quelques opportunités et ils les ont bien saisies. On se met en difficulté dès le départ. Ils ont pris de l'élan et ils ont été difficiles à arrêter. On est bien revenu en deuxième période, on leur a mis la pression mais peut-être que si on avait mieux chassé le ballon (sur la relance de Romain Ntamack de son en-but alors que le score est de 27-25)... On prend un carton jaune derrière et on souffre. La fin de match n'a pas été suffisante, on aurait dû être plus fort sur la fin. Ça nous a un peu échappé... Ian Foster, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande « Peut-être que les nations du Nord étaient moins fatiguées » On a eu deux derniers matches difficiles mais on est tombé sur deux bonnes équipes en fin de saison. Je pense qu'on aurait pu avoir une issue différente ce soir (samedi). On a tout de même fait une bonne saison. On va se serrer les coudes et je pense qu'on a de bonnes options pour l'avenir. On a beaucoup joué dans l'hémisphère sud, peut-être que les nations du Nord étaient moins fatiguées. On va se remettre au boulot mais je pense qu'on va dans la bonne direction. Mais on va d'abord prendre une bonne pause, on a laissé beaucoup d'énergie mentale ces derniers mois et ces deux dernières semaines ont été dures. Je pense qu'on a manqué de vapeur. » lire aussi Les notes de France - Nouvelle-Zélande : Romain Ntamack royal Sam Whitelock, capitaine des All Blacks : « Les Français ont très bien démarré la partie. Ils ont converti quelques occasions, notamment grâce à leurs avants qui peuvent être fiers. Mais concéder des points aussi facilement, ça fait mal. On ne peut pas donner à une équipe comme la France l'opportunité de marquer autant de points d'entrée. L'atmosphère dans le stade était très bruyante. Comme les Français ont bien commencé le match, les supporters n'ont jamais cessé de les encourager, et ça les a portés. Sam Whitelock, capitaine des All Blacks « Dans les test-matches, c'est impossible de partir de si loin » C'est quelque chose qu'il faut qu'on arrive à gérer. Il faut qu'on parvienne à faire abstraction de tout ça. Mais on ne cherche pas d'excuses, on n'a juste pas réussi à faire ce qu'on voulait. On a certes engrangé des points après la pause, on est revenu dans le jeu, mais dans les test-matches, c'est impossible de partir de si loin. Il faudra qu'on réfléchisse à ça tous ensemble. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles