Rugby - NZL - Nouvelle-Zélande : la Fédération va licencier la moitié de ses employés

L'Equipe.fr
L’Equipe

New Zealand Rugby, qui fait face à des pertes financières en raison de la crise du coronavirus, va licencier 50 % de ses 180 employés à temps plein selon la presse nationale. La Fédération néo-zélandaise va licencier la moitié de ses 180 employés, ont révélé les médias du pays comme le New Zealand Herald. New Zealand Rugby aurait déjà annoncé à son staff cette vague de licenciements et signifié aux autres que certains devront repostuler pour retrouver leur emploi. « Nous travaillons actuellement en consultation avec notre personnel sur ce point et c'est évidemment une période difficile pour le rugby », a seulement expliqué le directeur général de la Fédé Mark Robinson, sans vouloir confirmer les chiffres avancés par les médias. La Fédération néo-zélandaise va perdre 70 % de ses revenus En avril, le staff avait déjà dû réduire son salaire de 20 %. Tout le rugby est suspendu depuis mars en Nouvelle-Zélande en raison de la crise du coronavirus et la Fédération s'attend à de lourdes pertes. Une baisse des revenus de 120 millions de dollars néo-zélandais (67,7 millions d'euros) est crainte pour cette année 2020.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi