Rugby - NZL - La Nouvelle-Zélande va relancer « son » Super Rugby

L'Equipe.fr
L’Equipe

Un nouveau format de compétition avec les cinq franchises néo-zélandaises va reprendre, après la baisse du niveau d'alerte annoncée par le gouvernement de l'île. La Fédération néo-zélandaise (NZRU) a accueilli avec une grande satisfaction les annonces du gouvernement, qui va faire passer le niveau d'alerte au pays de 3 à 2. Au niveau 2, le sport professionnel est autorisé à reprendre« dans des conditions optimales de sécurité », avait prévu le ministre des Sports Grant Roberson. La NZRU a même annoncé le lancement d'une compétition sur son sol entre les cinq franchises engagées en Super Rugby.
« Quand nous passerons au niveau 2, nous pourrons vous annoncer les dates de l'Investec Super Rugby (c'est le nom de la compétition), » écrit la NZRU dans un communiqué. Les Blues, les Chiefs, les Hurricanes et les Highlanders vont s'affronter sur dix week-ends en matches aller-retour. Toutes les rencontres se joueront en revanche à huis clos. La Fédération estime que les joueurs auront besoin de trois à quatre semaines de préparation avant le lancement de la compétition. L'Australie espère reprendre les matches en juillet Nommé mercredi directeur exécutif par intérim de la Fédération australienne, Rob Clarke s'est exprimé ce jeudi. Il espère pouvoir reprendre le rugby professionnel en juillet, avec une reprise des entraînements début juin. « Nous avons proposé un plan aux autorités qui devraient bientôt lever certaines restrictions, a-t-il expliqué. On espère rejouer des matches en juillet mais on est dépendant des annonces du gouvernement. Ce dernier a notre plan et y serait favorable. » Les Australiens seraient-ils prêts aussi à lancer une compétition entre leurs franchises de Super Rugby ? Trop tôt pour le dire, selon Rob Clarke.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi