Rugby: où est passée l’hégémonie de la Nouvelle-Zélande ?

Alors que la Coupe du monde 2023 se jouera en France, la Nouvelle-Zélande qui a dominé le rugby mondial est actuellement dans une mauvaise passe avec une troisième défaite consécutive. Les All Blacks n'ont remporté qu'un seul de leurs six derniers matches.

Après une tournée d’été ratée face à l’Irlande, deux défaites d’affilée sur son sol, la Nouvelle-Zélande n’a rien pu faire pour contre l’Afrique du Sud lors de la première journée du Rugby Championship samedi 6 août à Nelspruit (26-10). Les All Blacks ont subi une troisième défaite consécutive, face à des Springboks qui leur ont par moment donné une leçon de rugby.

Cinquième place au niveau mondial

Les Néo-Zélandais, qui ont fait figure d'épouvantails dans le monde du rugby, ne font plus peur: ils n'ont remporté qu'un seul de leurs six derniers matches, battus par l'Irlande (3 fois), la France et désormais l'Afrique du Sud. Pour la première fois depuis que le classement des nations de World Rugby existe, les hommes de Ian Foster pointent seulement à la cinquième place.

« Évidemment, il y a beaucoup de pression autour de l'équipe en ce moment. Mais tout le monde le ressent. Il s'agit donc d'essayer de gérer cela tout en encourageant les joueurs à jouer avec le sourire », a commenté le sélectionneur, désormais installé sur un siège éjectable. À un peu plus d’un an du prochain Mondial en France (du 8 septembre au 28 octobre 2023), les triples champions du monde (1987, 2011, 2015) semblent au plus bas. Ils ouvriront la Coupe du monde face à la France le 8 septembre au Stade de France.


Lire la suite sur RFI