Rugby : En pleine polémique, Novès savoure sa revanche et se paie Laporte

Alors que les polémiques s’enchainent pour la FFF, sa sœur du rugby n’est pas vraiment en reste. La FFR et surtout son président Bernard Laporte se retrouvent devant la justice à cause d’une affaire de corruption, impliquant notamment le président montpelliérain Mohed Altrad. Une situation qui semble amuser Guy Novès, qui a toujours été un opposant au président de la Fédération... encor plus depuis son licenciement en 2017.

C’est une sombre affaire qui frappe les instances du rugby tricolore, à un an de la Coupe du Monde en France. Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, se retrouve devant le tribunal correctionnel de Paris pour des soupçons de corruption. Il est notamment accusé d’avoir touché de l’argent de la part de Mohed Altrad, principal sponsor du maillot du XV de France et surtout président de Montpellier, qui aurait reçu quelques avantages en retour.

Trois ans de prison, dont un an avec sursis requis contre Laporte et Altrad

Le verdict livré par le tribunal correctionnel de Paris est très lourd, puisque trois ans de prison dont un an ferme, ont été requis contre Bernard Laporte et Mohed Altrad. Ce n’est pas tout, puisqu’outre une amende de 50.000€ pour le premier et 200.000€ pour le second, ils pourraient également écoper de deux ans d’interdiction d'exercer toute fonction…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com