Rugby - CE - Première défaite pour Clermont en Coupe d'Europe sur la pelouse de Northampton

L'Equipe.fr
L’Equipe
Grosse désillusion pour Clermont qui a connu un scénario catastrophe sur la pelouse de Northampton (34-21). Clermont reste premier de sa poule mais a probablement hypothéqué un quart de finale à domicile.

Rugby - CE - Première défaite pour Clermont en Coupe d'Europe sur la pelouse de Northampton

Grosse désillusion pour Clermont qui a connu un scénario catastrophe sur la pelouse de Northampton (34-21). Clermont reste premier de sa poule mais a probablement hypothéqué un quart de finale à domicile.

Grosse désillusion pour Clermont qui a connu un scénario catastrophe sur la pelouse de Northampton (34-21). Clermont reste premier de sa poule mais a probablement hypothéqué un quart de finale à domicile.Le match : 34-21C'est une vraie contre-performance pour l'ASM, battue sur la pelouse de Northampton lors de la cinquième journée de phase de poules de la Coupe d'Europe. Une contre-performance parce que Clermont était leader de la poule 3 et pouvait sereinement envisager un quart de finale à domicile en cas de victoire. Une contre-performance, aussi, parce que Northampton était au fond du trou après avoir perdu sept de ses huit derniers matches et son entraîneur historique Jim Mallinder. Northampton était donc une bête blessée et Clermont n'a pas su l'achever.Et pourtant tout avait parfaitement débuté avec cet essai de Grosso dès la deuxième minute. Le début était idéal avec des Clermontois décidés à jouer debout et qui scoraient sur leurs temps forts. Tout était peut-être trop facile, parce que les Français ont fini par refuser trop systématiquement le jeu au pied, quitte à se faire confisquer quelques ballons. Quitte à voir Northampton recoller grâce à un essai de Harrison, tout en vitesse et jeu debout (12e, 5-7).Et puis les cadres de Northampton, Lawes, Hartley, Foden, ont su trouver les mots pour motiver comme jamais une équipe qui a fini par prendre méthodiquement le dessus sur ses adversaires. Après le match, Nick Abendanon regrettait que l'ASM ait voulu trop chercher le bonus offensif avant de construire sa victoire. Les Auvergnats ont peut-être pêché par suffisance face à un adversaire qui affichait un bilan famélique avec un seul point en cinq journée. Quoi qu'il en soit, la seconde période était relativement à sens unique et Clermont rentre à vide. Dommage, car si les Jaunards sont toujours leaders de la poule 3, ils ont peut-être hypothéqué un quart de finale à domicile.Le film du matchLes deux visages de GrossoRémi Grosso a vécu un match à l'image de son équipe. Il y a d'abord eu du très bon avec cette échappée immédiate le long de sa ligne pour le premier essai de l'ASM. Il y a eu ensuite du bon sur chacune de ses prises de balles. A chaque fois, même s'il n'a pas été décisif, il a réussi à avancer et à créer du danger. Mais il y a aussi eu ces errements coupables en défense. Il est notamment battu sur le jeu au pied de Mallinder qui offre un essai à Pisi à la 63e.

À lire aussi