Rugby - Premiership - Leicester visé par une enquête pour violation présumée du plafond salarial

·2 min de lecture

Leader invaincu du Championnat d'Angleterre, Leicester a confirmé qu'une enquête pour violation du salary cap avait été ouverte à son encontre. En cause, de potentiels dépassements du plafond salarial, par le biais de droits à l'image. Le club anglais des Leicester Tigers fait l'objet d'une enquête pour dépassement illégal du plafond salarial (salary cap), ont annoncé plusieurs médias anglais ce mardi. Une information confirmée par le club des Midlands, qui a indiqué qu'il coopérait avec la Premiership. lire aussi Leicester rugit à nouveau La violation serait celle du gonflement de salaires et donc du dépassement du fameux « salary cap » par le biais de droits à l'image accordés à certains joueurs par le passé. Sans que des noms ou une période soient précisés. « Le club coopère avec Premiership Rugby [...] et a rencontré des représentants de Premiership Rugby pour discuter de ces allégations », a communiqué Leicester.

lire aussi Leicester toujours invaincu en Premiership L'enquête, révélée par le Times, a ainsi évalué que des joueurs auraient perçu des « paiements de droits d'image officieux ». Le directeur du plafond salarial de la Ligue, Andrew Rogers, examine les connexions entre Leicester et Worldwide Image Management, une société de gestion de droits à l'image. De quoi jeter un froid sur le futur de la saison des Tigers. Leaders invaincus du Championnat d'Angleterre avec 10 victoires en 10 journées, la dernière ce week-end sur le gong à Ashton Gate (Bristol, victoire 28-26), les hommes de Steve Borthwick pourraient être pénalisés par des sanctions allant de l'amende à l'encontre du club au retrait de points... Et la relégation, comme les Saracens il y a deux ans. lire aussi Rétrogradation des Saracens : un dépassement de 2 millions de livres sur trois ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles