Rugby - Premiership - Premiership : des nouvelles un peu rassurantes de Michael Fatialofa

L'Equipe.fr
L’Equipe

La femme du deuxième-ligne néo-zélandais de Worcester Michael Fatialofa a donné via le réseau Instagram des bonnes nouvelles sur l'état du joueur, sérieusement touché au cou samedi dernier et opéré lundi soir. L'opération de Michael Fatialofa s'est bien déroulée. C'est en tout cas ce qu'a affirmé sa femme Tatiana, tard lundi soir, sur le réseau Instagram, postant une photo du deuxième-ligne néo-zélandais de Worcester (Championnat anglais), agrémenté d'un message rassurant alors que le corps médical avait un temps craint un risque de tétraplégie pour le joueur (27 ans), victime d'un choc au cou samedi lors de la déroute des siens sur la pelouse synthétique des Saracens (5-62).

« Michael est l'homme le plus fort que je connaisse. L'opération a été un sccès... Mais nous savions que cela se passerait ainsi, car si Dieu est avec nous, qui pourrait être contre nous ? #PremierPas », dit le message, accompagné d'un cliché d'un tatouage du joueur sur la zone de son coeur, qui reprend un verset des Corinthiens, un texte du Nouveau Testament. « Tatoué sur son coeur, tel un bouclier », ajoute Tatiana dans son message. L'intervention chirurgicale, qui s'était déroulée peu auparavant à l'hôpital St Mary de Paddington (Londres), dans l'unité de soins intensifs où Fatialofa est pris en charge depuis samedi, devait soulager la pression causée par les ecchymoses et les gonflements présents sur sa moelle épinière. Les premiers scanners n'avaient pas décelé de fracture après la blessure, mais celle-ci, comme l'avait rapporté sa femme également sur les réseaux, provoquait chez lui une inquiétante réduction des sensations et de puissance dans les bras et les jambes.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi