Rugby - Premiership - Premiership : les Saracens bientôt démantelés pour assainir les finances ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Edward Griffiths, le président par intérim du club anglais sanctionné de 6 millions d'euros et d'un retrait de 35 points au classement pour non-respect du salary-cap, reconnait qu'il devra réduire sévèrement les dépenses pour éviter d'autres sanctions. Quitte à se séparer de la plupart de ses stars. Owen Farrell, les frères Vunipola, Mario Itoje, Jamie George seront-ils contraints à réduire leur salaire ? Vont-ils être licenciés ? La réponse à ces questions pourrait être donnée dans la semaine, au travers de réunions d'ores et déjà programmées par le président par intérim des Saracens, Edward Griffiths, qui vient de remplacer Nigel Wray, démissionnaire, à la tête du club anglais. Les Saracens ne feront pas appel de leurs sanctions Griffiths a d'ores et déjà fait savoir qu'il devrait prendre des mesures sans précédent pour réduire les coûts, conformément aux nouveaux contrôles des plafonds de rémunération, et que l'équipe pourrait donc être démantelée. « Il n'y a pas de baguette magique », a-t-il précisé. Le classement du Premiership Pour rappel, les Saracens ont été sanctionnés de quelque six millions d'euros d'amende et d'un retrait de 35 points au classement pour non respect du salary-cap sur les trois dernières saisons.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi