Rugby - Un projet de Mondial de rugby à 12 présenté à World Rugby

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présenté à World Rugby, un projet de compétition internationale de rugby à 12 pourrait voir le jour dès l'été 2022 en Angleterre. L'ancien coach des All Blacks Steve Hansen figure notamment parmi les personnalités impliquées dans ce projet. À l'initiative d'une société privée soutenue entre autres par l'ex-sélectionneur des All Blacks, Steve Hansen, l'ex-sélectionneur des Springboks, Jake White et des anciens présidents des fédérations anglaise (Ian Ritchie), néo-zélandaise (Steve Tew) et galloise (Gareth Davies), l'idée d'une compétition internationale de rugby à 12 a été proposée mardi à World Rugby. La société World 12s compte aussi l'appui d'un consortium financier prêt à injecter 290 millions d'euros sur cinq ans en faveur du projet. Un tournoi inaugural, sorte de mini-championnat avec phase finale, se déroulerait en août et septembre 2022 en Angleterre sur trois semaines, avec 192 des meilleurs joueurs mondiaux, répartis entre huit franchises de 24 joueurs via un système d'enchères. L'édition féminine de cette compétition serait, elle, lancée en 2023 pour ne pas coïncider avec la Coupe du monde 2022.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des matchs de 30 minutes Chaque franchise devra sélectionner au moins deux joueurs en provenance de nations qui ne sont pas dans le tier 1 (top 10 mondial), ainsi qu'un international de moins de 20 ans. À noter que le rugby à 12 (six avants, deux demis, quatre arrières) utilisera les règles du XV, avec des simplifications notamment en mêlée, sur deux périodes de quinze minutes. Reste à intégrer cette nouvelle compétition dans un calendrier mondial déjà bien chargé. Pour l'instant, World Rugby étudie cette proposition avant de se prononcer. « Une consultation approfondie avec les organisateurs est nécessaire pour comprendre la viabilité du concept, en particulier dans le contexte des discussions en cours sur le calendrier mondial et le sujet prioritaire qu'est le bien-être des joueurs », a déclaré un porte-parole de World Rugby à l'AFP.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles