Rugby - R. Championship - Faf de Klerk, Herschel Jantjies et Jaden Hendrikse blessés... Pénurie de demis de mêlée chez les Springboks

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après les blessures de Faf de Klerk et Herschel Jantjies, l'Afrique du Sud doit maintenant composer avec celle de contre l'Argentine samedi (12 heures) dans le Rugby Championship. Les Springboks n'ont plus que Cobus Reinach comme demi de mêlée encore sur pied. Les ennuis se multiplient au poste de demi de mêlée chez les Sud-Africains : selon l'entraîneur Jacques Nienaber, Jaden Hendrikse devrait s'ajouter à la liste des absents, après les forfaits de Faf de Klerk et Herschel Jantjies. « Il est allé passer des examens. [...] Je pense que c'est peut-être plus qu'un ligament... c'est peut-être osseux. On espère que ce n'est pas ça mais il va avoir des ennuis », a expliqué le coach sud-africain en conférence de presse. Hendrikse (21 ans) est sorti sur une civière lors de la victoire des Springboks sur l'Argentine (29-10) samedi, à l'occasion de la deuxième journée du Rugby Championship. Le jeune demi de mêlée venait d'entrer en jeu à la 66e minute lorsqu'il a été victime d'un plaquage à retardement du troisième-ligne argentin Marcos Kremer.

Sa blessure vient s'ajouter à celles des deux champions du monde Faf de Klerk, absent en raison d'une élongation à la jambe depuis début août, et Herschel Jantjies, touché à la hanche et écarté des terrains depuis le 14 août. Le prochain match des Sud-Africains dans ce Championnat entre les meilleures sélections de l'hémisphère sud est programmé le 12 septembre contre l'Australie. Avec deux victoires et neuf points, les Springboks dominent le classement provisoire du Rugby Championship. lire aussi Rugby Championship : la fédération australienne demande des garanties à la Nouvelle-Zélande

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles