Rugby - R. Championship - La Nouvelle-Zélande domine l'Afrique du Sud et remporte le Rugby Championship

·2 min de lecture

La Nouvelle-Zélande s'est imposée lors du choc face à l'Afrique du Sud ce samedi (19-17), à l'occasion de la 5e journée du Rugby Championship. Et remporte ainsi la compétition pour la 18e fois de son histoire. Le match : 19-17 Le 100e choc entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, championne du monde en titre, était particulièrement attendu ce samedi à Townsville en Australie. Et la rencontre a accouché d'un match âpre entre deux des meilleures formations mondiales. Dès la première action de la partie, longue de deux minutes, les All Blacks sont parvenus à filer dans l'en-but avec l'ailier Will Jordan, bien lancé par l'explosif talonneur Codie Taylor (3e). Après leurs deux récentes défaites face aux Wallabies, on se disait alors que les Springboks avaient perdu le « mojo » qui leur avait permis de conquérir le titre mondial il y a deux ans. lire aussi Le film de Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud Mais les Sud-Africains ont vite réagi, profitant des fautes et des approximations néo-zélandaises. Sous un ballon haut a priori anodin de Faf de Klerk, George Bridge se trouait et offrait un essai gratuit à son vis-à-vis des Boks, S'busiso Nkosi (6e). Heureusement pour eux, les All Blacks ont peu à peu retrouvé leur discipline et mis la main sur le ballon afin de virer en tête à la pause (13-11). Une éclaircie de courte durée. Puisque la Nouvelle-Zélande n'a jamais vraiment su imposer son jeu d'ordinaire si flamboyant. Dominés en mêlée, les Blacks ont été de nombreuses fois pénalisés (10 fois) et n'ont pas profité de l'indiscipline sud-africaine (15 fautes) pour accumuler les points. lire aussi Calendrier et résultats du Rugby Championship Menés à deux minutes du terme (16-17), ils s'en sont finalement sortis grâce à un grattage héroïque de Quinn Tupaea et une pénalité difficile réussie par Jordie Barrett. Grâce à cette victoire, la 60e de leur histoire contre les Boks, la Nouvelle-Zélande remporte le Rugby Championship pour la 18e fois. 12 Face aux Springboks, l'ailier des Crusaders Will Jordan (23 ans) a inscrit son douzième essai pour les All Blacks. En seulement 9 sélections. Le fait : l'étonnante maladresse néo-zélandaise S'ils ont fini par s'imposer, les All Blacks ont été bien loin de la maestria offensive qu'ils imposent habituellement à leurs adversaires. Maladroits, inefficaces, ils ont énormément peiné à poser leur jeu comme ils avaient su le faire face aux Wallabies et aux Pumas lors des dernières semaines. Les joueurs de Ian Foster ont certes été gênés par la défense très agressive et rugueuse des Sud-Africains. Mais ils ont aussi gaspillé eux-mêmes certaines munitions intéressantes. Au final, ils ont perdu 23 ballons (contre 8 pour les Boks). Un total colossal pour la meilleure équipe du monde.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles