Rugby - R. Championship - NZL - Ian Foster, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande : « Ce sera bouillant » face à l'Afrique du Sud

·1 min de lecture

S'il dit se désintéressé d'un retour de son équipe à la première place mondiale, l'entraîneur en chef des All Blacks, Ian Foster, s'attend à un match très dur face à des Springboks qui semblent pourtant rincés (samedi, 9h05). Il ne faut pas toujours prendre au pied de la lettre ce que dit un sélectionneur néo-zélandais. Cela vaut d'ailleurs pour pas mal de ses confrères. Toujours est-il que retrouver la place de numéro un au classement de World Rugby ne semble pas émouvoir plus que cela Ian Foster. « Nous n'avons pas ce sujet à l'esprit, a promis le patron des All Blacks. Nous sommes concentrés sur notre match contre l'Afrique du Sud de ce week-end. C'est ce qui nous anime aujourd'hui. Nous sommes plus intéressés par gagner des matches que de savoir où nous sommes assis. » On peut le croire. Ou pas. Surtout quand on sait la pression médiatique et populaire, en Nouvelle-Zélande, autour du statut de son équipe nationale et des attentes dévolues à son rang. lire aussi Calendrier, résultats et classement du Rugby Championship Les All Blacks retrouvent l'Afrique du Sud, samedi prochain. Une rencontre à l'issue de laquelle les champions du monde devraient justement céder leur siège de numéro 1 mondiaux après leurs deux revers consécutifs face aux Wallabies. Pour conserver l'espoir ténu de remporter le Rugby Championship, les Springboks devront s'imposer avec le bonus offensif. « Match bouillant » en perspective Foster reste néanmoins prudent, en dépit des très décevantes prestations sud-africaines face aux Wallabies : « Ce sera un match bouillant. De toute façon, ils le sont toujours. J'ai vu 50 minutes de leur dernier match et je sais ce qui nous attend. Sur les deux dernières années, c'était probablement la première fois que l'Afrique du Sud affrontait une équipe qui imposait un tel rythme. Je pense qu'ils auront beaucoup appris. » Effectivement, les Springboks n'avaient pas pris part au Rugby Championship 2020 en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie. En revanche, ils sortent d'une série de tests victorieuse contre les Lions Britanniques qui ne fut pas le sommet de rugby espéré, mais tout de même plus consommateur d'énergie que les premières sorties internationales des trois autres nations de la compétition.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles