Rugby - CE - R92 - Henry Chavancy (Racing 92) : « Les Harlequins sont en confiance »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le capitaine du Racing Henry Chavancy s'attend à un match compliqué en Angleterre dimanche (16h15), face aux Harlequins, pour la deuxième journée de la Coupe d'Europe. Henry Chavancy, capitaine du Racing, avant le déplacement aux Harlequins, dimanche (16h15) : « On se concentre sur nous, on est content de pouvoir jouer ce week-end (contrairement à Toulouse, Lyon et La Rochelle dont les matches ont été annulés). On a déterminé qu'avec quatre victoires, on serait qualifiés, quels que soient les résultats des autres équipes. Mais le moindre faux pas est synonyme d'élimination. lire aussi Kurtley Beale titulaire au centre avec le Racing contre les Harlequins On s'est fait peur la semaine dernière contre le Connacht (26-22). On les a remis dans le match à 20 minutes de la fin alors qu'on aurait pu gagner largement. On a pris des points à cause d'erreurs comme ma passe qui se fait intercepter. On va tâcher de gommer ces petites erreurs contre les Harlequins qui sont une équipe en forme, performante dans le championnat d'Angleterre. Sur leur premier match de Coupe d'Europe, ils ont été très bons et ont embêté le Munster chez lui (défaite 21-7). Ils sont en confiance et on connaît un certain nombre de leurs joueurs, ils ont des automatismes. Si on veut être champions d'Europe, il faut être capable d'aller gagner là-bas. » lire aussi Calendrier et résultats de la Coupe d'Europe Laurent Travers, manager du Racing : « On a la possibilité de jouer. C'est difficile pour les autres de voir leur match annulé. On va voir le nombre de points qui vont être attribués. Quelque part, cela peut perturber le classement et la qualification. Malheureusement, les équipes qui subissent ne peuvent pas faire autrement. On sait très bien que cela peut aussi nous arriver. Je sais aussi que sur l'ensemble de la compétition, en termes de résultats sportifs, cela pose problème. La situation est aussi problématique pour les clubs qui jouent. L'équité se retrouve un petit peu mal en point. »