Rugby - CE - RM92 Une revanche à prendre

Battu deux fois l'an dernier par Edimbourg, le Racing-Métro reçoit les Écossais samedi (19h00), pour la 3e journée de la H Cup, avec l'objectif de prendre sa revanche pour rester dans la course à la qualification.Henry Chavancy fait partie des 23 Racingmen qui ont vécu ce match totalement fou, le 18 novembre 2011. Le Racing-Métro se déplace alors à Edimbourg pour le compte de la 2e journée de H Cup. A vingt minutes du terme, les Franciliens comptent 21 points d'avance. En fin de rencontre, ce sont pourtant les Écossais qui lèvent les bras au ciel. Ils viennent d'inscrire quatre essais et s'imposent d'un point (48-47). Au retour, à Colombes deux mois plus tard, ils récidivent (27-24). «C'est vrai que l'on sait comment cette équipe joue, confiait Chavancy sur le site du club mardi. Et on a bien conscience que cette rencontre se jouera jusqu'à la 80e minute et peut-être plus encore». Visiblement, les hommes de Gonzalo Quesada ont retenu la leçon et ne veulent pas tendre l'autre joue samedi.Vainqueurs de leur premier match contre le Munstrer (22-17), les Racingmen ont chuté face aux redoutables Saracens lors de la deuxième journée (30-13). Un revers qui les oblige à remporter les deux confrontations contre Edimbourg pour espérer décrocher la qualification. Face à eux, une équipe en grande difficulté dans cette poule 1. En deux rencontres, les Écossais n'ont pas inscrit le moindre point. Ils ont été écrasés sur leur pelouse par les Anglais (0-45) et logiquement battus en Irlande (33-0). «Nous voulons remporter ces deux matches (retour le 14 en Écosse) et rester dans la course à la qualification pour les quarts. Ce match est capital, poursuit l'arrière francilien. Nous savons qu'un revers à domicile est quasiment synonyme d'élimination. Une victoire serait une marche supplémentaire vers notre objectif en coupe d'Europe. Et puis, nous avons à coeur de prendre une revanche face à des Écossais qui nous avaient battus l'an dernier.»Samedi dernier au Stade de France, le Racing a stoppé l'hémorragie en Top 14 en remportant face au Stade Français (23-15) sa première victoire depuis cinq journées. Un bol d'air au classement et un moral revigoré avant la double confrontation face aux Écossais selon Chavancy : «C'est vrai que cette rencontre face au Stade Français nous a permis de retrouver un peu de confiance et ainsi d'aborder ce rendez-vous européen avec beaucoup d'envie et de volonté. On a fait un bon match et celui-ci faisait suite à de nombreuses contres performances. A nous de continuer sur cette voie-là». A la peine en Championnat (9e), le Racing n'a en effet déjà plus que l'Europe pour égayer sa saison.

FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant