Rugby - Six Nations - Bernard Laporte évoque un deuxième Tournoi des Six Nations à l'automne

L'Equipe.fr
L’Equipe

Face à la perspective d'une annulation des tournées d'été et d'automne, les dirigeants de World Rugby, dont Bernard Laporte est désormais vice-président, travaillent sur plusieurs hypothèses, dont un deuxième Tournoi des Six Nations à l'automne. Lors d'un entretien en direct sur le site du Figaro.fr, ce vendredi, le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, a estimé qu'« il était extrêmement peu probable que les tournées prévues au mois de juillet aient lieu » en raison de la crise du Covid-19. « On attend une confirmation mi-mai qui sera faite par les Fédérations de l'hémisphère sud, qui sont celles qui accueillent, a ajouté Bernard Laporte. Mais si on prend l'exemple de la France, qui devait se rendre en Argentine alors que le pays a bouclé ses frontières jusqu'en septembre, on voit bien que ce n'est pas faisable. » Plutôt qu'une annulation pure et simple, un report est envisagé par les dirigeants des fédérations. « Il a été suggéré de déplacer les matches de juillet en octobre, avant les tests de novembre, mais la question qui se pose réellement est la suivante : ''Est-ce qu'à ce moment-là on pourra toujours voyager ?'' Pour moi, cela semble énormément compromis. » World Rugby s'est donné jusqu'à fin juin pour décider, en fonction de l'évolution de la pandémie de Covid-19. Récemment élu vice-président de World Rugby (où il aura la charge de l'évolution du jeu), le président de la FFR s'est également montré pessimiste, pour les mêmes raisons de déplacements de pays à pays, concernant les matches internationaux de l'automne, prévus en Europe. En cas d'annulation, le président de la FFR a évoqué la possibilité d'un deuxième Tournoi des Six Nations 2020 se disputant à l'automne, ce qui réduirait les déplacements au périmètre européen. « On a discuté de cela, même si aucune décision n'a été prise. D'abord, il faudra finir le Tournoi en cours, il reste un match à jouer pour l'équipe de France (contre l'Irlande) et pour d'autres aussi (l'Irlande doit également rattraper un match contre l'Italie, Galles contre l'Écosse et l'Angleterre contre l'Italie). Ensuite, pourquoi ne pas disputer un autre Tournoi, qui apporterait des confrontations, et des recettes surtout. » Nouvelle-Zélande : la Fédération va licencier la moitié de ses employés

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi