Rugby - Six Nations (F) - Gaëlle Hermet, capitaine des Bleues : « On est encore en train de se construire »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La capitaine des Bleues Gaëlle Hermet est revenue sur la défaite de son équipe en finale du Tournoi des Six Nations samedi contre l'Angleterre (10-6). Satisfaite de l'état d'esprit, elle regrette certaines erreurs fatales en deuxième période. « Quel sentiment domine après cette courte défaite face aux Anglaises (10-6), la huitième d'affilée contre cette adversaire ?
Quand on est compétitrice, on est forcément déçue du résultat. Maintenant, on s'est dit qu'il fallait continuer à travailler parce que le week-end prochain on a l'occasion de pouvoir les rencontrer à nouveau (vendredi à Villeneuve-d'Ascq en match amical). Il y a eu des choses positives pendant le match, mais il y en a d'autres qui ne nous permettent pas de faire pencher la balance de notre côté. lire aussi Le film du match Qu'est-ce qui a manqué justement pour décrocher enfin cette victoire ?
On sait très bien que face à cette équipe-là, on n'a pas le droit à l'erreur. On n'a pas le droit de leur offrir des ballons, parce qu'elles les exploitent très bien et elles se nourrissent de nos erreurs. Quand on entre dans les dix dernières minutes, on n'a pas le droit de leur offrir des ballons. On sait qu'elles vont chercher à le conserver, avec leurs structures à deux ou trois proches des rucks pour garder la possession très longtemps. Il faut qu'on soit beaucoup plus réalistes et propres, notamment sur cette deuxième mi-temps où on leur a offert des opportunités pour jouer des coups. « Il faut continuer à travailler dans tous les secteurs de jeu pour prétendre à faire des matches de très haut niveau régulièrement » Y a-t-il néanmoins de la satisfaction d'avoir livré une belle bataille, d'avoir fait déjouer ces Anglaises ?
Il y a des secteurs qui sont validés, comme la mêlée, mais il faut quand même continuer de construire parce qu'on prend un ou deux bras-cassés alors que c'est notre point fort et qu'on arrive à les secouer longtemps pendant le match. En conquête, on est encore en train de se construire, notamment en défense où on a réussi à les gêner, à les empêcher de lancer leur jeu. Bien sûr, il y a de la satisfaction, mais il faut continuer à travailler dans tous les secteurs de jeu pour prétendre à faire des matches de très haut niveau régulièrement. » lire aussi Calendrier et résultats du Tournoi des Six Nations (F)