Rugby - ST - Pour Julien Marchand (Toulouse), une charge qui pourrait coûter cher

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Convoqué devant la commission de discipline de l'EPCR le 12 mai pour une charge sur Romain Buros samedi contre l'UBB, le talonneur Julien Marchand pourrait être privé de finale européenne. Voire de phase finale de Top 14. Sur le coup, le geste était presque passé inaperçu. À la 58e minute de la demi-finale de Coupe d'Europe entre le Stade Toulousain et l'UBB (21-9), alors que les locaux mènent 11-6, Julien Marchand (25 ans) est au combat. Il tente d'abord de venir en renfort de Matthis Lebel qui défend sur Matthieu Jalibert. L'ouvreur trouve Romain Buros. Ce dernier ne parvient pas à contrôler le ballon et est plaqué par plusieurs joueurs, Charlie Faumuina, Rynhardt Elstadt et, dans un second temps, Marchand. Le talonneur chargeant à l'épaule. Wayne Barnes, l'arbitre, ainsi que ses assesseurs, ne perçoivent pas de faute, le jeu reprend sans que l'international français ne soit pénalisé, encore moins sanctionné d'un carton. Et les Toulousains valideront quelques minutes plus tard leur place en finale européenne. Mais l'action est par ailleurs remarquée. En Angleterre notamment, où l'on regarde aussi cette demie. L'ancien international Andy Goode tweete un ralenti de l'action et commente : « Marchand aurait dû recevoir un carton rouge, le TMO (television match official, l'assistant-écran) aurait dû le repérer. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si Marchand a bien terminé la rencontre, ce geste pourrait tout de même lui valoir cher. Mercredi, l'EPCR a annoncé dans un communiqué qu'il était cité et convoqué (en visioconférence) devant une commission de discipline indépendante (formée du Gallois Simon Thomas, de l'Anglais Gareth Graham et de l'Irlandais Antony Wheat) le mercredi 12 mai. Clément Poitrenaud « Ce n'est pas une bonne nouvelle » L'instance précise qu'elle a reçu une plainte déposée par l'Irlandais Ed Kenny, commissaire à la citation de cette demi-finale. Marchand est suspecté d'avoir plaqué Buros de manière dangereuse, en infraction à la règle 9.13. Selon l'évaluation de la dangerosité de son geste, Marchand risque entre 2 et 52 semaines de suspension. « Il passera la semaine prochaine devant la commission de discipline et ce n'est pas une bonne nouvelle, a estimé ce jeudi en conférence de presse Clément Poitrenaud, l'entraîneur des arrières toulousains. Mais nous ne sommes pas plus inquiets que ça. »
Si le contact entre l'épaule de Marchand et la tête de Buros est prouvé, le Toulousain ne devrait toutefois pas échapper à une sanction. Le talonneur de l'équipe de France, qui figure par ailleurs dans la liste des cinq candidats au titre de meilleur joueur de Coupe d'Europe cette saison, est donc susceptible de manquer la finale de la Coupe d'Europe, programmée le 22 mai contre le Stade Rochelais à Twickenham. Voire la phase finale du Top 14 (les demi-finales sont programmées les 18 et 19 juin, la finale le 25 juin).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles